Votre quartier : Une source d’inspiration photographique illimitée !

light-city-streets-golden-hour copy123445

Pour la plupart des photographes, pour faire de bonnes photos, il faut parcourir de longues distances ou aller dans d’autres pays. Cependant très peu pensent qu’il suffit parfois de parcourir son propre quartier pour trouver l’inspiration et de bons sujets. Certains se sont même lancé comme défis de se limiter à leur terrain.

Évidemment, visiter un pays éloigné est une excellente façon de se dépayser et de revenir chez soi avec des photos mémorables, mais comme tous les photographes n’ont pas la chance de partir en voyage et débourser 2000 ou 3000 €, savoir que son quartier et même son terrain, recèlent de petites merveilles photographiques, est suffisant pour faire renaître l’inspiration qui nous fait défaut.

1. Votre quartier comme source d’inspiration

Pour ce faire, il suffit de savoir regarder, à différents moments de la journée, et sous différents angles. Ou encore en utilisant différents objectifs. Vous pouvez également ajuster différentes idées d’une manière plus personnelle une fois que vous avez trouvé le sujet parfait. Car en vérité, le sujet parfait peut être tout et n’importe quoi. C’est ici qu’entre en jeu votre créativité.

Ne vous laissez pas limiter par des sujets en apparence sans intérêt. Ces sujets peuvent devenir de jolies macrophotographies, ou plus simplement, être sublimés par la beauté d’une lumière matinale ou de fin de journée. Ne sous-estimez jamais le pouvoir du « golden hour » ou de l’heure bleue. Votre quartier, photographié à ces heures, peut se parer d’une magnifique lumière qui fera ressortir la beauté d’une boutique, d’une rue déserte, d’un arbre, d’une vitrine et bien d’autres choses, si vous savez attendre que ces heures magiques se manifestent.

pexels-photo-50859

Lorsque nous photographions les choses que nous voyons tous les jours, nous devriez nous imposer des tâches. Qu’est-ce que cela veut dire ? Que vous devez chercher un moyen de sublimer un sujet même si vous l’avez vu des centaines de fois. Par exemple, vous pouvez demander aux voisins s’ils acceptent que vous preniez en photo leurs maisons. Vous pouvez adopter la même approche avec tous les sujets qui se trouvent dans votre quartier.

2. Trouvez de bons sujets

La clé de la réussite et votre façon de trouver les bons sujets. car en fait, le lieu n’a aucune importance. Pensez un instant à tous ces vacanciers qui visitent votre ville et qui croient avoir trouvé l’endroit idéal pour faire de bonnes photos ! Si vous voyagez, vous ne ferez que reproduire cette idée qui est au départ une grossière erreur, mais surtout complètement fausse. Demandez-vous pourquoi des voyageurs doivent se déplacer pour trouver de bons sujets ? Ne font-ils pas comme tous ces photographes qui visitent votre quartier en croyant avoir trouvé l’endroit idéal ?

pexels-photo-92866

Trop de photographes partent avec cette fausse idée. Bien sûr, voyager est incroyable stimulant et je crois que tout le monde devrait le faire au moins une fois dans sa vie. Mais quand vous ne pouvez pas le faire, pour importe la raison, ne la laissez pas vous empêcher de prendre vos photos. Parfois, il suffit de regarder autour de vous et de voir votre environnement avec des yeux différents.

3. L’importance du post-traitement

Parfois, ces lors du post-traitement que vous obtiendrez la « photo parfaite ». Passer des heures devant une photo est un autre moyen de produire de petits chefs-d’oeuvres. L’endroit n’a aucune importance, c’est votre interprétation du réel qui fera toute la différence ! Il y a aussi bien sûr l’équipement qui a également une certaine importance.

pexels-photo-247929

Parfois une simple optique fixe, comme le Canon 35mm f/1.4L USM sera la seule optique dont vous aurez besoin. Sa luminosité et son large champ de vision, vous permettront d’ouvrir les portes de votre imagination. Vous pouvez également ajouter un objectif macro ou un petit télé. Mais le plus important est votre regard sur un sujet. Votre capacité à voir ce que les autres ne voient pas, vous permettra de faire de votre quartier, un endroit où des merveilles n’attendent que vous pour qu’elles soient révélées !

pexels-photo-110055

4. Le lieu n’a pas vraiment d’importance

Il y a des photographes qui croient à tort, que c’est seulement en voyageant dans des contrées lointaines qu’ils trouveront les sujets parfaits ou des paysages merveilleux. Ils oublient l’essentiel; la créativité n’a pas de limite ! Que vous vous trouviez au Cameroun ou simplement dans votre quartier, la créativité doit devenir le support par lequel passera votre besoin d’exprimer vos émotions. Il est inutile de partir en voyage pour réaliser cela. Tout doit venir de vous, et ce, quel que soit l’endroit où vous vous trouvez. Pour ma part, je préfère débourser 3000 € en équipement, que dans un voyage qui, prétendument, fera de moi un meilleur photographe.

5. Votre nouveau mantra !

Faites de cette maxime votre mantra : le lieu n’a pas d’importance! Si vous acceptez cette réalité, vous deviendrez non seulement de meilleurs photographes puisque vous aurez fait croître votre créativité, mais surtout, vous ne serez plus limité dans votre quête de la photo parfaite, car vous aurez compris que les limites en photographie n’existent pas !

2 commentaires

  1. Bravo pour cet article ! Beaucoup de « porteur » d »appareil photo devrait mettre en pratique les principes que vous décrivez !
    ils auraient plus de chance d’éduquer leur regard afin de devenir photographe !
    Personnellement j’ai toujours un boitier avec moi, et je voyage au bout de ma rue !