Fujifilm : 5 conseils pour magnifier vos portraits avec la simulation de film Acros

31865946531_4540d580c2_b

L’une des caractéristiques du système numériques Fujifilm est l’incroyable profil de simulation de film, lequel produit non seulement de magnifiques photos N&B, mais aussi un grain incroyablement réaliste et organique. Une des simulations disponibles dans la dernière génération des appareils de la série X, à savoir les X-Pro 2 et X-T2, est la simulation de film Acros.

Contrairement au réglage noir et blanc monochrome, la simulation Acros offre un aspect légèrement plus discret et un look un peu plus « filmique » que le noir et blanc standard. Voici 5 conseils pour magnifier vos portraits N&B via la simulation de film Acros.

1. Choisissez un filtre de couleur

De nombreux photographes n’utilisent pas les filtres de couleur avec le noir et blanc, car ils ne comprennent pas vraiment ce qui se passe, mais une des façons de magnifier vos portraits en noir et blanc est de choisir un filtre de couleur dans le menu de votre appareil.

acros-film-simulation-01Damien Lovegrove, Acros+G, Fuji X-Pro2. XF 90mm, f/2, 200 ISO

Dans le cas de ce portrait, l’option qui a été choisie est le filtre vert (Acros + G) en raison de l’effet agréable qu’il a sur les tons de peau dans la plupart des situations. Parfois, l’effet est plus prononcé et parfois il est très subtil, mais c’est un petit détail qui peut transformer vos portraits en les amenant à un autre niveau.

2. Jouez avec les paramètres de tonalité

Un autre grand outil que l’on retrouve dans les appareils de Fuji est la possibilité de jouer avec les paramètres de tonalité. Dans le cas des portraits avec la simulation de film Acros, les tonalités par défaut sont plutôt insipides et sans grand intérêt. Un look légèrement plus contrasté avec cette simulation de film peut transformer vos portraits complètement.

dscf4925-edit2

Ian Mac Donald, Fuji X-Pro2, 35mm f/3.6, Acros, 1/140 s., 400 ISO

Vous avez quatre options à votre disposition lorsque vous photographier avec la simulation de film Acros: Highlight Tone, Shadow Tone, Sharpness, & Noise Reduction. Si vous cherchez un look plus contrasté, vous pouvez choisir : HighlightTone +3, Shadow Tone +2, avec Sharpness+2 et Noise Reduction-2. Cependant, ce choix est totalement subjectif.Vous pouvez aimer le look Acros sans modification, ou peut-être avec encore moins de contraste, auquel cas vous pouvez modifier les paramètres de tonalité pour obtenir le look que vous désirez.

3. Le rétro-éclairage est votre ami

Lors de la prise de vue dans le but d’avoir un look plus sombre et plus contrasté avec la simulation de film Acros, l’un de vos meilleurs outils est le rétro-éclairage de l’image. Cela vous permet de sous-exposer les hautes lumières pour donner un look plus doux, tout en gardant les ombres sombres.

31945570446_577f82d8bf_oErik Lundqvist, X-Pro2, ACROs, shadows+2, highlights+1

Habituellement, cela pourrait produire des ombres très sombres et une image que la plupart des photographes jugeraient trop contrastée. Mais la simulation de film Acros nivelle les ombres même si vous pensiez qu’elles seraient trop sombres. Vous obtenez au final une image suffisamment lumineuse pour que vous puissiez voir les détails dans les ombres.

4. Limitez les distractions

En photographiant en noir et blanc vous éliminez les distractions venant des couleurs. L’une des plus importantes distractions est d’avoir des dominantes trop présentes dans l’image. Cela pourrait venir d’une fenêtre derrière votre sujet, ou une lumière venant de la rue si vous êtes à l’extérieur. Pouvoir limiter les distractions est un avantage indéniable lors de la prise de vue avec le réglage Acros.

5. Photographiez avec le réglage Acros activé

Le principal avantage des appareils sans miroir comme ceux de Fujifilm est que vous pouvez voir ce que vous photographiez en temps réel via votre EVF. Dans le cas du réglage Acros, vous pouvez activer cette fonction et votre EVF vous montrera le résultat en N&B.

31865946281_75e6627e4e_bDamien Lovegrove, X-Pro2, Acros+G , XF35mm , 1600 ISO, 1/60 s., f/1.4

Conclusion

Pour obtenir le look que vous désirez, assurez-vous d’avoir choisi le paramètre Acros lors de la prise de vue. Vous pouvez toujours modifier le fichier RAW plus tard lors du post-traitement, mais ce n’est pas quelque chose que vous pouvez faire facilement une fois que vos photos ont été prises, puisque Lightroom ne permet pas de produire des images en N&B avec cette même subtilité que les appareils Fuji.

En outre, c’est l’avantage des EVF sur le OVF, en ce sens que vous voyez les résultats directement lors de la prise de vue. Pour ceux qui seraient intéressés à modifier leurs photos afin qu’ils ressemblent à cette simulation de film, vous avez le logiciel gratuit Nik Collection qui offre des rendus se rapprochant des simulations de film de Fuji. Selon mes tests, vous n’obtiendrez pas le même rendu venant des appareils Fuji, mais c’est un excellent moyen de modifier vos photos sans avoir à débourser un centime.

Ce tuto n’est qu’une entrée en matière relativement simple et accessible pour la plupart des photographes. Nous pourrions expliquer différentes façons d’utiliser les simulations de film Fuji. Nous y reviendront probablement lors d’un autre tuto.

Au sujet de l’auteur

Chris Campat est un photographe qui a travaillé pour plusieurs grands magazines sur la photo. Vous pouvez suivre son travail en visitant sa page Facebook.

crédit photo d’ouverture : Damien Lovegrove, X-Pro2, Acros+G, XF18-55mm f/4, 1000 ISO, 1/60 s.