Utiliser la géométrie pour composer vos photos ou l’art de se simplifier la vie !

3e617f68ebab7886f9f65d37a1f092a1

Certains photographes débutants ont de la difficulté à réaliser de bonnes compositions. La règle des tiers ne convient pas toujours à la scène qu’ils ont devant eux. Ils se retrouvent souvent avec des photos sans point d’ancrage pour le spectateur et qui s’apparentent souvent à un fouillis. Pourtant il existe une façon simple de composer ses images quand il est difficile de réaliser une image percutante. Le photographe Andreas Ott est l’un de ces photographes qui a adopté une approche simplifiée de la composition en misant sur la géométrie. Voici ses conseils.

1. La géométrie est votre ami

Certaines scènes peuvent être très difficiles à composer. Très souvent il s’y trouve des éléments perturbateurs, qui nuisent à sa lecture. Entre les mains d’un débutant, ces scènes deviennent de véritables fouillis, sans élément qui accroche l’oeil. Pourtant il existe une technique bien simple pour arriver à produire de bonnes photos en dépit de cette difficulté; il s’agit de la géométrie. En quoi cela consiste exactement ? C’est assez simple. Il faut savoir au départ que notre oeil aime les images « propres », « organisée ». Il n’y a pas de pires ennemis qu’une image sans point fort.

medium_large.1457770642

Pour pallier ce défaut, la géométrie est une méthode simple de créer un équilibre dans une image. Votre oeil aimant les scènes « harmonisées », en lui donnant des éléments géométriquement organisés, vous créez une image attractive. Nul besoin ici de penser à toutes les autres règles, le simple fait d’équilibrer les divers éléments, fera le travail pour vous.

2. Trouvez cet équilibre

Cette méthode est facile à retenir, mais encore faut-il trouver dans une scène ce fameux équilibre. Pour le trouver, pensez à un miroir. Ce qui se trouve à droite doit se trouver à gauche. Ou ce qui se trouve en haut doit se trouver en bas. C’est très simple mais c’est d’une efficacité redoutable. En pensant à un miroir lors de la prise de vue, votre photo sera automatiquement équilibrée. Toutes les autres règles deviennent inutiles. L’effet miroir est plaisant pour l’oeil car nous nous retrouvons devant une scène « charpentée », « construite » et « parfaite ». En utilisant les autres règles, vous devez imaginer l’image finale. En utilisant l’effet miroir, vous voyez la scène telle qu’elle le sera après avoir déclenché.

The+bridge

3. Les autres paramètres

Évidemment, la géométrie d’une image n’est pas le seul aspect dont il faut que vous teniez compte. Vous devez également penser à l’exposition, la profondeur de champ, à la BDB, les valeurs ISO et tout le reste. Cependant, l’essentiel a été fait. Votre appareil photo en mode automatique peut très bien ajuster tous les autres paramètres.

4. Le N&B

Vos photos géométriques seront plus percutantes si vous les prenez en N&B. Pourquoi ? Parce que d’une part vous aurez éliminé les distractions causées par les couleurs, mais surtout parce que le N&B offre déjà un ensemble équilibré puisque ces photos sont constituées de lignes, d’ombres et de lumière. Voyez-vous ici la simplicité que cela peut produire ? Des lignes, des ombres et de la lumière ! Tout le reste n’existe plus. En simplifiant de la sorte vos images, pour un débutant, cette méthode est quasi magique. Cependant, parfois, vous ne trouverez pas cet équilibre facilement. Vous devrez alors rechercher un équilibre via les lignes de fuites. C’est une autre façon de créer des images géométriquement attractives. Si vous n’y arrivez toujours pas, oubliez cette photo et passez à la suivante.

Andreas-Ott-Street-Photography2

5. Les limites de cette technique

Cette méthode qui consiste à créer des images équilibrées à bien sûr ses limites. Vous ne pourrez pas l’utiliser pour toutes vos photos ni pour toutes les scènes. Dans certains cas, la règle des tiers s’avère plus efficace, surtout si vous vous trouvez devant une scène « complexe ». Mais je connais des photographes professionnels qui l’utilisent très souvent sans l’avouer. Pourquoi? Parce qu’elle est simple et efficace. Ces deux qualificatifs sont de très bonnes raisons pour l’utiliser. En photo, les gens se compliquent très souvent la vie inutilement. Avoir à sa disposition une technique de composition simple et efficace, et ne pas l’utiliser est tout simplement stupide!

Andreas-Ott-Street-Photography-3

6. Les autres règles

Toutefois comprenons-nous bien. Je ne dis pas que les autres règles plus compliquées sont inutiles. Je dis que la composition ne doit pas devenir un travail ardu et limitatif. Si vous ne prenez pas de plaisir à faire de la photo parce que vous devez constamment penser à des règles compliquées, vous passez à coté de l’essentiel. Cet art ne doit pas devenir une séance anxiogène, vous devez prendre plaisir à faire vos photos.

Andreas-Ott-Street-Photography-1

Cette technique est une façon de rendre le processus créatif plus simple en le soustrayant de ce qui est le plus laborieux; la composition ! Une fois que vous avez maîtrisé l’art de la composition via cette technique, vous pourrez faire vos premiers pas vers des compositions plus complexes. Mais pourquoi devriez-vous débuter par des règles ennuyeuses, alors qu’il existe une règle aussi simple !

Au sujet de l’auteur

Andreas Ott est un photographe de rue. Il s’est donné comme défi de capturer des moments particuliers, qui autrement passent inaperçus. Il est le fondateur de Urban Street Diving et membre de Street Photography Cologne. Vous pouvez découvrir son travail en visitant son site internet.

crédit photo : Andreas Ott