3 faits concernant l’histogramme que vous ne savez peut-être pas

777

Si vous ne savez pas si vous avez obtenu une bonne exposition, l’utilisation d’un histogramme est le meilleur moyen de le vérifier. Mais il y a quelques fausses idées concernant l’histogramme que de nombreux photographes ne connaissent pas, et ce, même parmi les plus expérimentés. Dans cette vidéo, le photographe Matt Granger nous révèle des faits sur ce fameux histogramme que vous connaissiez peut-être pas. Voici un résumé de ce qu’il nous révèle.

Il n’y a pas d’histogramme idéal

Une des fausses idées la plus répandue au sujet de l’histogramme est qu’il y a un type idéal d’histogramme sur lequel vous devez vous baser pour avoir de bonnes photos. Je me souviens lorsque j’ai commencé à apprendre la photographie, il m’arrivait d’être un peu confus par cette petite chose qui est si importante. Cette croyance est encore très fréquente chez les photographes.

Cependant, la vérité est différente. L’histogramme vous indique simplement ce qui se trouve dans votre cadre. Ce n’est pas la même chose lorsque vous photographiez un chat noir sur un fond sombre, ou des ours polaires au soleil ou sur la neige. Donc, vous devriez tenir compte de ce qui trouve dans la scène. Par exemple y a-t-il des tons moyens, des reflets et des ombres, et qu’elles devraient être leur distribution dans ma photo.

L’histogramme est basé sur le JPEG

La plupart des photographes amateurs ne shootent jamais en RAW. Cependant, en dépit de ce fait, l’histogramme est basé sur le JPEG. Ce n’est que lorsque vous transférez le fichier RAW dans un logiciel d’édition que vous obtenez un histogramme basé sur le fichier RAW, lequel vous donnera plus d’informations. Mais l’histogramme de votre photo est toujours une interprétation du JPEG venant de votre appareil.

Lorsque vous transférez vos images vers votre logiciel d’édition, vous verrez que les photos ne seront pas exactement ce que votre histogramme montrait. C’est la raison pour laquelle vous devez exposition correctement en augmentant ou diminuant la compensation d’exposition. Le fait de photographier en RAW, vous offre une marge de manœuvre plus grande que le JPEG. Vous pouvez donc éditer vos photos plus facilement.

Le changement d’optique modifie l’histogramme

Même si vous ne modifiez pas les paramètres de votre appareil photo, si vous changez d’objectif, la nouvelle optique modifiera l’histogramme. Pourquoi? Parce que les objectifs ont des valeurs de transmittance différentes. Certaines optique peuvent avoir une transmittance laissant passer plus de lumière. En outre, quelques optiques produisent plus de vignetage dans les coins. Tout cela affecte votre exposition et les valeurs de l’histogramme, et bien que cela n’ait pas beaucoup d’impact sur la photo, il est toujours bon de savoir que votre optique influencera votre histogramme.

Pour ceux qui sont familiers avec l’anglais, voici la vidéo de Matt Granger :

[via]

Un commentaire