Un photographe décide de documenter la vie quotidienne des gens dans la ville la plus froide de la terre

r45vdf65gtr

Si vous pensez que l’hiver au Canada est rude et difficile à supporter, c’est que vous ne connaissez pas Oymyakon en Russie, le village le plus froid de la Terre. Avec des températures aussi basses que -71,2 ° C enregistrées en 1924. Ce village est le lieu le plus froid habité en permanence sur cette planète. Le photographe néo-zélandais Amos Chapple a décidé de faire un voyage dans cette la ville pour prendre en photo la vie quotidienne des gens d’Oymyakon. Il nous explique:

Je portais un pantalon assez mince lorsque je suis arrivé, alors qu’il faisait – 47 ° C. Je me souviens avoir eu l’impression que le froid me serrait physiquement les jambes. Un autre fait inattendu que j’ai pu constater fut ma salive qui parfois se glaçait en me piquant les lèvres. Parfois le froid était si intense, que mes optiques gelaient.

Chapple a parcouru plus de 16 000 Km pour atteindre ce village de 500 habitants caché dans un coin reculé de la Sibérie.

La plupart des gens passent très peu de temps dehors pour éviter les températures glaciales. Pendant l’hiver, souvent, il n’y a que trois heures de lumière.

Le « Road Of Bones » est le seul chemin vers Oymyakon.

Même le panneau du village indique « Oymyakon, le pôle du froid ».

Une femme marche près d’une maison gelée située dans le centre du village.