L’état de la nature : Un projet dénonçant l’effet dévastateur des changements climatiques sur notre environnement

livre-photo1

Le photographe, Claudius Schulze, de Hambourg en Allemagne a décidé de documenter l’état de la nature en Europe. Il a acheté un appareil 4×5 grand format et traversé le continent, parcourant environ 50 000 km. Il a photographié des digues, des dunes et des arêtes sur la mer du Nord et la côte atlantique, des dépôts de neige, des barrières rocheuses et des barrages dans les Alpes et les Pyrénées et des digues le long des grands ruisseaux.

Ses photos sont une enquête visuelle sur la façon dont ces remparts contre le changement climatique et les catastrophes sont devenus inséparables des paysages idylliques européens comme nous les connaissons. Cependant, il ne prétend pas délimiter la frontière entre «artificiel» et «naturel». Après avoir pris conscience de l’état de la nature, il a décidé de transformer ce travail en un livre. il a rencontré des gens formidables – concepteurs, écrivains, éditeurs, libraires – qui croient en ce projet et veulent l’aider à le réaliser.

Demander de l’aide aux plus grands talents

Il est donc partie à la recherche des plus grands talents de notre planète, notamment, le designer néerlandais Sybren Kuiper qui est internationalement reconnu pour son travail primé et considéré parmi les meilleurs. Kuiper nous explique:

Il y a des livres qui explosent dans votre visage, comme un éclair de lumière, comme une ruée vers l’adrénaline. En surface, mes photos semblent assez inoffensives, tranquilles, épiques et même pittoresques. Mais alors vous remarquez les petites choses qui se révèlent être de grandes choses qui mènent à des questions à l’échelle mondiale. Vous pourriez même vous en inquiéter. Mon intention est d’amplifier cet effet avec un jeu d’images, de texte et de contexte.

Pour le projet «État de la nature», Sybren Kuiper a conçu un beau livre photo grand format, mesurant 30cm par 36cm, mélangeant des papiers avec éloquence, créant un objet qui se sent fragile comme la nature en voie de disparition aujourd’hui. Il a de plus fait appel au talent des essayistes Oskar Piegsa et Thomas Glade, lesquels ont complété le livre par des textes aussi vibrants que pertinents.

le Professeur Thomas Glade

Par exemple, le Professeur Thomas Glade a accepté de s’intéresser à la question de l’évaluation des risques, de la gestion des catastrophes et du changement climatique. C’est un éminent chercheur en géomorphologie et en prévention des catastrophes et professeur à l’université de Vienne.Il conseille régulièrement les agences de protection civile et les gouvernements. Il est également rédacteur en chef de la revue scientifique «Natural Hazards» et président d’un centre de recherche européen sur le sujet.

Claudius Schulze nous explique:

« État de la nature » sera mon deuxième livre. Mon précédent livre « Socotra » est un voyage visuel à l’idée d’îles – étrange et magique – et la tradition colonialiste des voyages. Cela m’a valu une invitation à devenir un «Associé» auprès de la Royal Photographic Society de Grande-Bretagne et une nomination pour la classe mondiale de World Press Photo. Outre ma pratique photographique, j’ai construit un bateau-maison de propres mains qui est mon studio.

Pourquoi sur Kickstarter ?

Cette plate-forme participative permet aux artistes et aux créateurs de rejoindre leur collectivité pour financer leurs projets. Il donne aux gens l’occasion de faire partie du projet. Vous pouvez comparer Kickstarter à un système de pré-commande. Mais au lieu de payer pour une commande, vous vous engagez à contribuer à un projet artistique qui peut faire changer les choses.

Il termine en disant:

Pour moi, il était important de compléter « État de la nature » aussi parfaitement que possible. Après tout, j’y travaille depuis cinq ans. Je suis très chanceux d’avoir trouvé un groupe passionné qui m’a aidé à atteindre cet objectif. Mais nous avons besoin de vous pour réaliser notre rêve.

Si la campagne de financement est un succès, le livre « État de la nature » sera vendu 55 € dès mars 2017. Pour soutenir ce projet montrant les effets dévastateurs des changements climatiques sur la nature, vous pouvez visiter le site du projet.

crédit photo : Claudius Schulze