En utilisant une énorme « camera obscura » Ross Den Otter prend ses photos à l’intérieur de son appareil

photo7

La plupart d’entre nous tenons nos appareils photo entre nos mains. Le photographe canadien Ross den Otter, fait tout le contraire; il entre dans son appareil photo pour prendre ses portraits. Ross utilise une « camera obscura » qui est essentiellement une grande pièce avec un trou. Dans ce trou, il a monté un objectif grand format, qui projette la scène venant de l’extérieur à l’intérieur de son appareil photo. En utilisant du papier photographique, il prend en photo ses images. En raison de la nature gigantesque de sa « camera obscura », il l’utilise également comme sa chambre noire. En quelques minutes il peut prendre sa photo et la développer sans avoir à sortir de sa chambre noire.

camera-obscura

Cette « camera obscura » a été construite dans le cadre du festival de la photographie de Vancouver. Il voulait créer une pièce de 4 x 8 x 8 en utilisant uniquement du bois. L’optique a ensuite été montée sur une planche sur une des parois de sa gigantesque chambre noire. À l’intérieur Ross utilise une plate-forme mobile sur laquelle est placée le papier sensible à la lumière. Cela lui permet de faire la mise au point de ses sujets. Pour éclairer les gens il emploie des flashs derrière de grandes feuilles diffuses. Au final, il obtient un négatif qui est numérisé et inversé. Les épreuves finales étant prêtes à être exposées trois semaines plus tard.

obscura_portraits1

obscura_portrait1

Ross nous explique :

Une image photographique est si facilement accessible maintenant que nous prenons l’idée d’une photographie pour acquit. Cette journée lorsque j’ai créé mon appareil pouvant prendre des photos en utilisant vraiment rien de plus que des morceaux de bois et de verre, fut très excitante pour moi.

La vidéo (ci-dessous) a été réalisée par l’ami de Ross, Ryan Mund afin de bien démontrer le fonctionnement de cet appareil photo hors norme.

Voici quelques photos prises avec son appareil:

033PaperPortraitSessions

029PaperPortraitSessions

027PaperPortraitSessions

026PaperPortraitSessions

006PaperPortraitSessions

Cette idée qui sort de l’ordinaire, démontre qu’avec beaucoup de talent et une grande passion pour la photo, rien n’est impossible.

crédit photo : Ross Den Otter

[via]

Un commentaire

  1. Ah, un sujet sur mon pseudo!
    C’est pas nouveau mais c’est toujour efficace et bien géré ici.
    Attention pour ceux qui souhaiteraient s’y coller:
    Le principe ici est un calotype, c’est à dire que c’est du papier photo qui sert de négatif et :
    -Le papier photo est autour des 3 iso . Ce qui nécessite en soit pas mal de lumière.
    -De plus on est sur un très grand format. Donc on a une profondeur de champs extrêmement fine.
    et pour l’augmenter il faut fermer le diaph ce qui reduit la quantité de lumière.
    -le calotype induit un fort contraste de part le papier et la technique ce qui amène à diffuser la lumière sur le sujet ce qui encore une fois consomme de la puissance.

    Je ne crois pas qu’il en parle dans la vidéo mais il cela ne m’étonnerait pas qu’il ai au moins 4800 joules de flash si c’est pas le double… soit entre deux et 4 générateur très haut de gamme. Et attention à avoir des torches avec filtre UV surtout avec des enfants !

    Ce genre de travail produit souvent pas mal de ratés de mise au point mais le résultat en vaut la chandelle .