Adobe augmente les prix du Creative Cloud au Royaume-Uni accusant le taux de change pour justifier sa décision

creative_cloud_royaume_uni_1

Peut-être assistons-nous au début de la fin de la domination d’adobe avec cette annonce pour le moins regrettable mais surtout inexplicable. En effet, selon le PetaPixel, les photographes au Royaume-Uni devront bientôt payer des prix nettement plus élevés pour utiliser Photoshop, Lightroom et d’autres applications dans la Creative Cloud d’Adobe, accusant les « changements récents des taux de change » pour justifier sa décision.

Les clients de Creative Cloud basés au Royaume-Uni (et en Suède) ont reçu des mails d’Adobe annonçant l’augmentation des prix qui entrera en vigueur le 6 mars 2017. Certains signalent des augmentations de 10% à 60%. Voici le texte reçu par les clients:

Cher [nom du client],

Nous espérons que vous appréciez votre abonnement aux produits et services de classe mondiale qu’Adobe pour vous aider à produire un meilleur travail. Nous voulions partager certaines informations importantes sur votre prix de renouvellement.

Dans le cadre de ses activités à l’échelle mondiale, Adobe surveille les taux de change afin de faire des ajustements à nos prix en fonction des besoins. Vous devez être conscient que les taux de change ont fluctué considérablement au cours des dernières années. En raison de ces changements récents, le prix des produits et services d’Adobe augmenteront à compter du 6 mars 2017.

Le prix actuel du plan Adobe Creative Cloud Photography changera en [nouveau prix] incluant la TVA le 6 mars 2017. En tant qu’abonné du plan Adobe Creative Cloud Photography, le prix de votre abonnement ne sera pas affecté pendant la durée de votre abonnement actuel. Toutefois, au moment de votre renouvellement, qui est prévu pour le 28 juin 2017, votre prix changera pour refléter le prix en vigueur de votre monnaie. Nous vous ferons parvenir un email de rappel quelques jours avant la date de renouvellement.

Nous sommes impatients de continuer à vous fournir les dernières innovations d’Adobe dans le cadre de votre abonnement. N’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions à propos de ce changement ou de votre renouvellement.

Le plan d’Adobe Creative Cloud au Royaume-Uni passera de £ 15,49 / mois à £ 25,28 / mois. (18 € à 30 € selon une conversion basée sur le taux de change entre la Livre sterling et l’Euro).

Ce mail envoyé à ses clients par Adobe est très clair pour moi. Adobe profite de sa position « monopolistique » pour jouer avec les prix, car une augmentation jusqu’à 60% ne reflète pas le taux de change actuel, contrairement à ce qu’affirme Adobe. Cette entreprise sait très bien que plusieurs utilisateurs se sont habitués à leurs logiciels et que la majorité acceptera cette augmentation sans trop réagir. Pour ma part, j’utilise une vieille version de Lightroom pour des travaux rapides et Capture One Pro quand je veux faire un vrai travail plus « professionnel » sur mes photos. Quant à Photoshop, j’utilise aussi une ancienne version et je suis très satisfait ainsi.

Adobe semble être devenu trop confiant et cette attitude ne les honore pas. Je souhaite ardemment que de nouveaux logiciels puissent égaler ceux d’Adobe, car selon moi cette entreprise ne respecte plus ses clients.

[via]

2 commentaires

  1. J’ai résilié le mois dernier, j’ai encore en travers de la gorge la facture de 174,97 € pour frais de résiliation… J’ai eu des explications au service client, on doit payer 50% de la somme jusqu’à la date d’échéance…

    Le problème, c’est que en France, on a une loi : la loi Châtel qui permet d’annuler un abonnement sans frais si le prestataire ne fournit pas une information à la date d’échéance (ce qui n’a pas été fait par Adobe), et malgré mes protestations au service clients, ils m’ont quand même prélevé (client chez eux depuis Photoshop 3 quand même…)

    Je trouve leur attitude très déplorable, ce n’est pas pour les 175 €, mais pour le principe de rouleau compresseur pour la facturation et vraiment aucune attention pour le client (depuis environ 1990, oui ça date…)

    Je déconseillerai maintenant leurs services à tous les gens que je croiserai…
    (maintenant avec le monopole, on voit aussi leur attitude à tirer vers le haut les prix…)
    Ils sortent les Adobe CC tous les ans avec leurs évolutions, et honnêtement, les programmes sont déjà bien ficelés, les nouveautés se comptent sur les doigts d’une main.

    Loi Chatel
    D’où les modifications apportées par la Loi Chatel en 2008. Depuis cette date, les prestataires doivent informer chaque année le client de la possibilité de résilier le contrat au plus tard un mois avant la date-limite de résiliation.
    En l’absence de cette information annuelle, le consommateur peut résilier son contrat. Le prestataire doit alors lui rembourser, dans un délai de 30 jours, les sommes correspondant à la période comprise entre la résiliation et la date d’échéance (la partie de la prime ou de l’abonnement non « consommée »). Au-delà de ce délai de 30 jours, les sommes non remboursées portent intérêt au taux légal.
    Cette information peut se faire par courrier simple, ou par tout autre moyen (mention sur la facture, etc.).

    1. Je crois que cette entreprise exagère. Pour ma part, je n’utilise plus beaucoup Lightroom. Je préfère Capture One pro.