Pourquoi la « vraie photographie » n’existe pas et que vous ne devriez jamais vous limiter !

false_photo-1

J’ai visité une multitude de plateformes participatives sur la photo dans ma vie. J’ai également suivi des cours pour apprendre et développer mes compétences. Tout cela remonte à mes débuts, et un jour, j’en suis venue à la conclusion que suivre un cours donné par un photographe professionnel, ou dans une école internationale de photographie, était probablement ma plus grosse erreur! Pourquoi? Pare que tous ces professeurs et tous ces spécialistes de l’image, ne font que retransmettre de l’information qu’eux-mêmes ont reçue venant d’autres photographes professionnels et ainsi de suite. Vous voyez où je veux en venir?

La photo « parfaite » est une illusion

En d’autres termes, ils retransmettent leur vision de la photo en omettant de parler de ce qui est le plus important, à savoir, développer son style. je connais personnellement un photographe « avancé » qui croit détenir la vérité. Si vous lui présentez une photo ne correspondant pas à ses « goûts », il vous fera remarquer les défauts qui s’y trouvent. Pourtant la photo n’est pas qu’une affaire de netteté, ou d’histogramme parfaitement équilibré. Mais pour plusieurs, une bonne photo doit être nette, sans grain, avec des hautes lumières qui ne débordent pas , ou des ombres qui ne sont pas bouchées.

false_photo_7

Tout cela est très intéressant, mais qu’en est-il de vos goûts, de votre interprétation artistique d’une scène ou d’un sujet? Devriez-vous, pour leur faire plaisir, mettre de côté ce qui vous inspire? C’est la raison pour laquelle ces cours peuvent être une bonne base pour débuter en photo, mais vous devez rapidement trouver votre style, sinon, vos photos ne seront qu’une pâle imitation de tout ce que nous voyons sur internet.

Les « maîtres »

Certains diront qu’ils y a des maîtres en photo et que nous devons analyser leurs photos pour devenir de meilleurs photographes. Cette assertion et à la fois vraie et fausse, en ce sens que si vous ne faites que reproduire le style d’un de ces maîtres, à long terme la photo stagnera et vous aussi. En réalité, une bonne photo n’existe que si elle correspond à votre interprétation du réel et non pas parce qu’elle ressemble à celle d’un maître que vous admirer. Oui, une photo floue peut être belle! Oui, une photo dont la BDB n’est pas conforme à la réalité peut être attractive! Et c’est faux d’affirmer qu’une photo dont le piqué n’est pas parfait est une photo ratée!

Le « cas Picasso »

En photo, tout est possible et personne ne détient la vérité. Nous n’avons qu’à penser à Picasso. Saviez-vous qu’à ses débuts il produisait de très belles oeuvres, mais c’est lorsqu’il a commencé à peindre ses fameux tableaux « avant-gardistes » (que je trouve affreux d’ailleurs), que les gens ont commencé à s’intéresser à lui? Beaucoup de gens se disent: « Je ne sais pas grand-chose sur l’art, mais je sais ce que j’aime ». À ces gens je réponds toujours: « Je sais beaucoup de choses sur l’art, je sais ce que j’aime, et je n’aime pas Picasso ». Pour moi Picasso est simplement l’un des artistes les plus talentueux, non pas à avoir produit des oeuvres magistrales, mais à avoir réussit à tromper un aussi grand nombre de gens, qui ne savaient pas se faire leurs propres opinions.

false_photo_21

Lorsque j’ai discuté de ce sujet avec l’un de mes amis, il m’a répondu:

Tu ne sais absolument pas comment critiquer l’art. Picasso est devenu aussi célèbre parce qu’il était immensément créatif et a repoussé les limites de la peinture plus loin que n’importe quel artiste avant lui. Éduques-toi avant d’essayer d’éduquer les autres.

Cet ami, que je fréquente plus, est l’exemple parfait d’une personne qui se fait dire par la majorité comment penser. Ils ne font que régurgiter les opinions des autres! Vous voulez une preuve de ce que j’affirme? La voici:

Dans cette vidéo, le présentateur a installé une image IKEA valant 10 € dans une galerie d’art moderne. Il a demandé aux visiteurs ce qu’ils pensaient de ce nouvel « artiste » et de ses « oeuvres ». Ne voulant pas montrer leur ignorance, certains ont affirmé que cette peinture était exceptionnelle et que son auteur, Ike Andrews (qui n’existe même pas) était doté d’un grand talent, que cette peinture était « moderne » et « perturbante ». Pour terminer, le présentateur leur a demandé d’estimer le prix de cette « oeuvre magistrale ». Certains ont répondu qu’elle devait valoir au moins 1000 €, d’autres 200 000 € et même 2,5 millions d’euros!

Votre opinion vaut celle des autres

En photographie, nous faisons un peu la même chose; une mode s’impose et elle devient une référence lorsque vient le temps d’enseigner la photo et de juger si une image est bonne ou non! Ne faites pas cette erreur! Ne vous laissez pas avoir par des tendances. Soyez vous-mêmes, et ce, même si de supposer experts vous disent que vos photos ne sont pas bonnes. En terminant n’oubliez jamais ce qu’à déjà dit Picasso concernant l’art:

Que pensez-vous ce qu’est un artiste? Un imbécile qui n’a que des yeux s’il est peintre, ou des oreilles si c’est un musicien, ou une lyre dans son cœur, s’il est poète, ou même, s’il est boxeur, uniquement ses muscles? Loin de là: c’est aussi un être politique, conscient des événements de ce qui se passe dans le monde. Non, la peinture n’est pas faite pour décorer les appartements. C’est un instrument de guerre. – Pablo Picasso

La photo n’est pas qu’une simple image, et ceux qui vous diront le contraire, sont dans l’erreur! C’est un instrument puissant qui n’a que faire des modes et des tendances. Lorsque vous prendrez vos photos dans les prochains jours, sachez que vous créez une image pour exprimer vos émotions et montrer au monde ce qu’il est. Les opinions des « experts » ne sont d’aucune utilité!

Au sujet de l’auteur

Max Schindler est un peintre et photographe à ses heures. Son but est de démystifier « l’art moderne ». Vous pouvez découvrir son travail en visitant son site internet ou sa page Facebook.

3 commentaires

  1. dans le studio, on fait des photos propres, tout est retouché, etc… mais j’avoue que j’ai un faible personnel pour des photos qui peuvent avoir des défauts, je trouve ça souvent plus spontané et vivant… même le grain à son charme… 🙂 mais ce n’est qu’un avis perso, il ne faut pas non plus généraliser…

  2. Certes, je suis assez en accord avec cette réflexion, cependant, si les règles sont faites pour être contournées, bousculées, pour pouvoir ce faire il faut les connaître et les avoir travaillées. Le plus grand musicien contemporain a commencé par faire des gammes et apprendre les bases de la musique, idem pour Picasso comme cela est dit dans l’article. Aujourd’hui ou tout un chacun possesseur d’un APN se déclare photographe et se vend souvent comme tel sans aucune sorte de formation, il me semble important de préciser que tout n’est pas aussi simple, et que la plupart des grands artistes ou photographes ne se définissent pas comme tel…

    1. Je crois que le terme « expert » désigne pour lui ceux qui « imposent » leurs opinions aux débutants. J’en connais qui croient tout savoir et qui ne se gênent pas pour dénigrer tout ce qui ne correspond pas à leur définition de la « vraie bonne photo ».