Nikon rapporte des «pertes extraordinaires» : Une restructuration majeure est à prévoir pour 2017

nikon_31

Nikon a récemment publié un ensemble de rapports détaillant de graves difficultés financières. Comme nous l’avons déjà mentionné, la série DL est annulée, mais les difficultés financières seraient beaucoup importantes que ce que l’on croyait. En effet, Nikon devra procéder à une restructuration majeure si elle veut redevenir rentable.

Des pertes de 465 millions $

Des rapports (publiés aujourd’hui) indiquent que la société a enregistré des pertes «extraordinaires» d’environ 263 millions de dollars principalement en raison de la réduction des profits sur une période de neuf mois dans le secteur de la lithographie semi-conductrice, avec des pertes globales d’environ 465 millions de dollars. Bien que cela ne soit pas directement attribuable à leur activité dans le secteur de la photographie, leurs prévisions financières révisées pour le dernier exercice se terminant le 31 mars 2017 indiquent:

En ce qui concerne les prévisions financières consolidées pour l’exercice se terminant le 31 mars 2017, malgré le boom continu des ventes de systèmes de lithographie à écran plat dans le secteur des équipements de précision, le résultat d’exploitation consolidé devrait tomber sous la précédente prévision , dû en partie au rétrécissement des marchés des appareils photo numériques dans les produits d’imagerie des entreprises et des équipements de métrologie industriels et des instruments d’affaires.

Devant de telles prévisions, et pour ne pas aggraver la situation précaire de l’entreprise, comme nous le savons, Nikon annule la sortie de sa série DL et subira une «restructuration fondamentale à l’échelle de l’entreprise afin d’améliorer sa capacité à générer des bénéfices et à créer de la valeur».

Bien que ce n’est pas surprenant d’entendre parler de la baisse des ventes des appareils photo, en particulier le marché des compacts, où les téléphones intelligents ont essentiellement poussé les « point-and-shoot » au bord du gouffre, plusieurs photographes adeptes des produits Nikon espéraient que l’entreprise nipponne serait capable de faire face à cette modification du marché. Ce qui ne semble pas être le cas !

[via]