Un regard sur l’avenir : le nouveau logo de Tamron

Tamron-new-logo

Tamron n’est plus un petit fabricant d’objectifs « cheap » qu’il était à ses débuts. Cette transformation de cette entreprise japonaise pourrait s’expliquer en partie par le fait que son deuxième principal actionnaire est Sony. Tamron dépend donc de Sony EMCS qui a un droit contractuel sur les votes au Conseil d’administration. Mais revenons sur son histoire. Tamron est né en novembre 1950 sous le nom de « Taisei Optical Manufacturing Company ». C’est avril 1970 qu’elle change son nom pour Tamron. Puis doucement elle ouvre des usines dans plusieurs pays, notamment aux États-Unis, au Royaume-Uni, en France et même à Moscou en Russie.

Une marque « cheap »

À ses débuts, peu de photographes s’intéressent à cette marque, car elle est considérée comme un fabricant d’objectifs bas de gamme. Mais doucement, elle arrive à se faire une petite place dans ce segment dominé essentiellement par Canon, Nikon Carl Zeiss, Sigma, Leica, et dans une moindre mesure, Hoya, Pentax, Samsung, et plusieurs autres qui ont disparu. Mais Tamron a tenu bon. Afin de continuer son évolution et de se défaire de son image d’otiques bas de gamme, Tamron vient de révéler son nouveau logo qui est une refonte de l’identité de la marque coïncidant avec sa série d’objectifs Super 35mm cinema. C’est à la fois un renouvellement de son apparence ainsi qu’une promesse de ce que les photographes peuvent s’attendre à l’avenir.

Le logo existant est utilisé depuis 39 ans depuis son développement en 1978. Selon Tamron, le nouveau logo, entièrement en majuscules, «incarne la puissance et la fiabilité technique de leurs produits». Pour les photographes, ce nouveau logo est plus une promesse de continuité en R&D afin de créer les objectifs qui compléteront n’importe quel sac de photographes exigeant.

Renouvellement du site corporatif

Pour coïncider avec les changements apportés au logo de l’entreprise, le site internet de Tamron a été également été redessiné pour offrir aux clients les informations dont ils ont besoin d’une manière plus accessible. Le site internet utilise une mise en page facile à visualiser, que ce soit à partir d’un PC, d’un smartphone ou d’une tablette. En ce qui concerne l’avenir, Tamron se réjouit à l’idée de diffuser auprès de ses clients les informations appropriées par le biais du nouveau site de l’entreprise.

Plus il y aura de concurrents dans le paysage des objectifs destinés aux photographes et plus nous pouvons nous attendre à ce que de nouvelles formules optiques et de nouveaux matériaux soient utilisés. C’est sans oublier les recherchent faites dans diverses Universités qui mèneront dans un proche avenir à concevoir des optiques plates. Tamron pourrait ainsi contribuer à faire évoluer ce segment en photographie qui se complaît dans une immobilité parfois navrante.