Une lampe de 10 € peut-elle remplacer un équipement professionnel pour prendre des portraits ?

tertial-work-lamp-ikea

Pour prendre un bon portrait, vous avez besoin d’un appareil photo, d’un équipement d’éclairage de studio, d’une toile de fond appropriée, et d’un photographe professionnel de portraits. Elinchrom, le fabricant suisse d’éclairages bien connu pour la qualité de ses accessoires de studio, a mis au défi le photographe Philippe Echaroux de réaliser un portrait de la qualité de ceux qu’on peut faire dans un studio, avec un équipement dont le prix ne devait pas dépasser 10 €. Echaroux utilise normalement un boîtier moyen format. Pour ce défi il a utilisé uniquement son iPhone.

Avec ses 10 €, il est allé acheter une lampe de bureau Tertial d’IKEA comme source d’éclairage. Positionnant la lampe de diverses manières, Echaroux a pris plusieurs photos et les a traitées avec l’application Photoshop Touch d’Adobe. Voici sa photo:

iphone-portrait-philippe-echaroux

Bien qu’Echaroux ait affirmé, « Nous n’aurons certainement pas le même résultat qu’un équipement plus professionnel », la plupart des gens n’auraient jamais deviné que sa photo a été prise avec un smartphone et une lampe de bureau Ikea. Un smartphone ne pourra jamais rivaliser avec un appareil haut de gamme, mais un photographe expérimenté et faisant preuve de créativité comme Echaroux , nous montre qu’il n’est pas toujours nécessaire d’avoir un gros budget pour réaliser de bonnes photos.

Un petit truc

Donc, la prochaine fois que vous aurez à prendre portrait, une lampe de travail et une bonne maîtrise d’un logiciel de post-traitement, pourront remplacer un équipement lourd et coûteux. Mais Echaroux, étant un photographe professionnel, nous donne un de ses trucs: utilisez toujours une ampoule qui ne change pas les tons de la peau. Choisissez une ampoule qui produit une lumière se rapprochant de celle émise par un équipement professionnel. Lors du post-traitement, vous pourrez plus facilement ajuster la BDB. Voici la vidéo montrant Echaroux prenant sa photo:

crédit photo : Philippe Echaroux

3 commentaires

  1. du moment qu’une lampe est assez forte, qu’elle ne dénature pas trop la balance des blancs (les led, c’est bien pour ça), il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas…

  2. Mouai la BDB il faut s’en balancer un peu, le seul intérêt à se soucier de la balance des blancs c’est lorsqu’on travail à la chaine et que l’on a besoin d’une homogénéité des images, là la constance de la source et le réglage fixe d’une BDB sur l’appareil sont important en amont pour un travail d’édition d’image fortement simplifié.

    On parle souvent des balances des blancs, c’est une question de débutant où alors une manière de ne pas parler d’un autre sujet qui est le vrai sujet, je vous invite d’ailleurs à faire des recherches et écrire un article la dessus.

    On lit souvent « attention à la balance des blancs », évitez les lampes tungstènes où les lampes néon, trop jaunes ou trop vertes.
    Mais on lit aussi, et c’est totalement vrai, qu’il suffit de shooter en RAW pour corriger la balance des blancs très facilement !!
    Alors il n’y a pas de problème de balance des blancs !!!???

    En fait si, parmi tous les articles photo la dessus il y a aussi les articles sur  » je préfère la lumière naturelle  » tout un sujet… Mais en lumière naturelle ont a exactement les même problèmes de balances des blancs en fonction de l’heure de la journée, de l’exposition direct/à l’ombre et de l’environnement.

    Alors où je veux en venir me direz vous?
    j’y arrive, mais avant je vais vous parler d’espace colorimétrique…. bon en fait je ne vais pas partir sur ce sujet cela va vous embrouiller.

    Je vais alors droit au but. En fait le vrai problème c’est le spectre d’une source de lumière.
    Si je prend en photo d’une feuille blanche ou grise et que je l’éclaire avec une bougie, une lampe tungstène, un néon, une led alors je peux vous sortir autant de photos identique grâce au raw et la correction de la balance des blancs.
    Par contre dès qu’il y a des couleurs et surtout différentes couleurs et des nuances de couleurs sur votre sujet alors là la question de la balance des blancs ne se pose toujours par contre la nature de la source oui.

    En fait quand on prend une source tungstène ou néon le problèmes c’est son spectre, le fait qu’elle ait une balance des blancs chaude ou froide en est un autre, il existe une tonne de néons avec toutes les balances de blancs possible malgré tout ils auront souvent des défauts de rendu.

    En fait nous avons tous inconsciemment en mémoire le rendu de la lumière naturelle sur les choses (et spécifiquement celui des nuances des couleurs de la peau car sont vivons en société), et cette lumière naturelle est « parfaite » car sont spectre balaie toutes les couleurs visibles sans « coupure » contrairement aux sources artificielles qui ont des trous sur certaines couleurs. La conséquence est qu’en lumière artificielle le rendu est moins naturel, et cela ne vient en aucun cas de la balances des blancs !

    Faites l’expérience, achetez une ampoule leds lumière du jour 6500°K et une ampoule eco lumière du jour 6500°K donc les deux à la même température de couleurs et faite le même portrait avec avec le même réglage de balance des blancs et observez le résultat sur la peau…

Laisser un commentaire