Tokyo Stories : Un livre photo racontant la vie des Citadins d’une des villes les plus fascinantes du Japon

tokyo_stories_1

L’idée de rassembler un certain nombre d’histoires de différentes personnes n’est pas nouvelle; mais un nouveau projet appelé Tokyo Stories cherche à nous faire connaître la vie en apparence ordinaire des habitants de cette ville en nous donnant un coup d’oeil dans les esprits d’une des cultures les plus fascinantes du monde. La photographe Elodie Grethen, a créé ce livre après avoir déménagé de Vienne à Tokyo. Elle ne connaissait personne. Elle est donc partie à la recherche d’amis.

Si vous avez déjà déménagé dans une nouvelle ville où la culture est totalement différente de ce que vous connaissez, vous comprendrez la démarche de cette photographe. Elodie nous explique:

Grâce aux médias sociaux, aux applications de rencontre et aux recommandations personnelles, j’ai pu rencontrer des Japonais et des étrangers vivants au Japon. Je les ai photographiés dans leur maison, dans des hôtels et leur voisinage. Ces environnements m’ont permis de saisir des moments personnels et confidentiels tout en me laissant créer ma propre carte « intime » de cette ville. Pourquoi ces étrangers ont-ils accepté cette rencontre? Comment le lien entre photographe et sujet a-t-il été créé? En pénétrant dans leur maison et donc dans leur monde, j’ai pu abolir cette distance et créer un lien intense avec eux – un lien qui est devenu une partie de mon projet.

La série « Tokyo Stories » est une ode à la découverte de soi: il s’agit d’un voyage à travers une ville avec sa culture et son peuple, capturé dans leurs moments les plus intimes. Les photographies sont accompagnées d’histoires et de confidences qui montrent l’immédiateté d’un nouvel environnement et l’intimité de nouvelles rencontres. La prochaine étape du projet est de mettre ces histoires sur papier. Dans un monde numérique, il est plus que nécessaire de créer un objet unique qui retrace dans sa forme physique l’intimité des photographies et des rencontres. Avec Sebastian Hierner et Stephanie Koch, deux graphistes basés à Vienne, elle a travaillé sur un livre photo de haute qualité, qui met l’accent sur cette expérience humaine.


space
Les livres de 30×20 cm de 88 pages, seront conçus de photos N&B et couleur sur papier Munken. Le but de cette campagne de financement est de rassembler les fonds nécessaires à la production de 250 exemplaires. L’argent récolté servira à couvrir les frais d’impression, de production et de reliure. Pour plus de détails sur ce projet très intéressant, vous pouvez consulter la page du projet Tokyo Stories.

Laisser un commentaire