Le « rétroéclairage » : Une façon simple de créer des images puissantes avec un seul flash

retroclairage_10

Dans cet article, le photographe Andrea Minoia, nous explique comment créer des images « puissantes » et « évocatrices » en utilisant un seul flash. Pour faire ce genre de photographie, vous avez juste besoin d’un flash déporté et d’un trépied. La technique qu’il nous explique est celle du « Rim Light », qui consiste à séparer le sujet et l’arrière-plan. Ce type d’éclairage – ou rétroéclairage – est souvent utilisé au théâtre pour donner une apparence plus tridimensionnelle aux acteurs, alors qu’un éclairage avant donnerait un aspect plat et bidimensionnel. Un flash de « remplissage » peut être utilisé avec un sujet rétroéclairé afin de produire un éclairage plus uniforme. Pour bien comprendre le potentiel de cette technique, voici les explications de ce photographe.

Flash ou lumière naturelle

Si vous venez de commencer à prendre des portraits, les chances pour que vous soyez confrontés à choisir entre la lumière produite par un flash et la lumière naturelle sont grandes. De nombreux photographes amateurs et débutants sont intimidés par des équipements d’éclairage parce qu’ils pensent que pour obtenir de bonne images, ils doivent utiliser des configurations compliquées et de nombreux accessoires. À mon avis, l’utilisation d’un flash est la configuration la plus simple et la mieux adaptée pour les débutants, car c’est une façon unique de créer une image « percutante » facilement. Si vous êtes un débutant, vous voulez probablement savoir comment bien utiliser un flash. La réponse à cette question est celle-ci: oublier les magazines et les portraits de mode, profitez des limites d’un flash pour créer des images « fortes ».

retroeclairage_3

Dans le diagramme ci-dessous, je vous donne un exemple de la façon dont vous devez disposer les divers éléments. En fait c’est très simple; vous devez avoir un fond qui ne soit pas trop près de votre sujet afin que la lumière du flash ne se reflète pas dessus. Le deuxième accessoire est le flash. Vous devez le placer derrière votre sujet afin de produire notre fameuse silhouette qui semblera sortir de la pénombre. Pour terminer, vous avez évidemment besoin d’un appareil photo et d’une optique.

lighting-diagram_1

J’aime bien utiliser le Canon EF 85 mm f/1,8. Il permet de produire de beaux portraits sans distorsion, tout en offrant une grande ouverture. Cette caractéristique peut être très utile lorsque vous photographiez avec un flash. Le sujet se détachera plus facilement du fond et vous n’aurez pas à utiliser votre flash à sa pleine puissance. De plus, il est vendu environ 400 € sur Amazon. C’est un prix raisonnable qui est à la portée de toutes les bourses. Quant aux paramètres de votre appareil photo, utilisez toujours le mode manuel; ainsi vous pourrez contrôler tous les aspects de votre image.

Evan_Steele_1

Pour un débutant, je ne recommande pas d’utiliser une fenêtre. La lumière venant de l’extérieur exige de bien maîtriser l’éclairage et puisque ce tuto s’adresse aux débutants, un flash vous facilitera la tâche. Outre un déclencheur à distance comme le CANON RS-80N3 (40 €), je ne recommande pas d’utiliser d’autres accessoires. Plus votre configuration sera simple et plus vous aurez de chance de réussir vos premières photos rétroéclairées. Ce qu’il y a d’intéressant avec ce déclencheur, c’est que vous pouvez faire de « petites poses longues » de quelques dixième de seconde. Ainsi, vous ne serez pas limité par la durée très courte de la lumière venant du flash. Par exemple, vous pourrez garder ouvert l’obturateur de votre appareil photo, pendant que votre flash illuminera plusieurs modèles à la fois, ou en donnant « plusieurs coups de flash ».

retroeclairage_many_people_1

Si cela ne vous plaît pas, essayez autre chose. Par exemple, vous pouvez utiliser un éclairage à DELs. Ces unités produisent une lumière continue qui peut être plus facile à contrôler. Ne vous limitez pas à mes explications; soyez créatif ! Soyez créatif également dans le choix des poses de vos sujets. Puisque nous ne voyons pas le visage de vos modèles, tout vous est permis.

Le « rétroéclairage »

En changeant la puissance de sortie de votre flash, vous pouvez créer des portraits plus doux et intimistes ou plus « agressifs ». En fait, il n’y a aucune limite, sauf celle de votre créativité. Par exemple, en utilisant un « rétroéclairage », vous pourrez mettre plus facilement en évidence les contours de vos sujets.

rim-lighting_5

Cette configuration est extrêmement simple. Il suffit de positionner votre flash derrière le modèle ou l’objet – comme le diagramme le démontre au début de l’article. Le résultat final, sera une silhouette, où le sujet apparaîtra furtivement. Vous pouvez également éclairer une partie du visage de votre modèle. En fait, ce que vous devez savoir, c’est que le « rétroéclairage » permet de créer des images fortes en ne laissant voir qu’une partie de votre modèle, alors que le reste de votre photo sera d’un noir profond.

retroeclairage_smoke_1

Pour réduire au maximum le post-traitement, assurez-vous que les noirs de votre image seront exempts de détails et les contours lumineux. Si vous procédez de cette façon, vous n’aurez pas à post-traiter vos photos longuement; elles seront parfaites dès la prise de vue. Pourquoi cette configuration produira des images fortes ? Parce que la plupart du temps, nous vivons tous avec le nez plongé dans un écran – que ce soit celui d’un téléphone intelligent ou d’un ordinateur – un peu inconscients de la réalité qui nous entoure. Ce sentiment de dépendance transparaîtra dans vos photos en révélant une partie de notre intimité et nos émotions seront plus facilement « décelables ».

retroeclairage_6

Par exemple, il y a quelques mois nous avons eu un enfant. J’ai expérimenté la technique du « rétroéclairage » dans mon salon avant que ma partenaire ait son enfant. J’ai également testé le style de photos habituel très cliché du père embrassant le ventre de la mère. Puis j’ai eu l’idée du « rétroéclairage ». Mes photos qui étaient au départ sans intérêt, se sont transformées en photos plus « puissantes ». Je venais de dépasser les limites entre des images de maternité ennuyantes et des photos plus artistiques.

Pour aller plus loin

Une scène rétroéclairée, est un moyen facile de susciter l’intérêt chez le spectateur, en incluant par exemple de la fumée ou des aérosols. Ces deux « accessoires » se disperseront, créant des effets intéressants. Si vous ne voulez pas utiliser de la fumée, de fines gouttelettes d’eau produiront un effet tout aussi intéressant. Maintenant que vous savez comment utiliser le « rétroéclairage », il n’en tient qu’à vous de laisser libre-cours à votre imagination. Cette configuration est tellement simple, que tous les photographes débutants peuvent la tester et créer de magnifiques photos. Mais le plus intéressant avec cette technique, c’est qu’elle est sans limite.

reroeclairage_7

Vous pouvez par exemple sortir à l’extérieur et placer votre flash derrière vos sujets pour créer des images où l’action se déroulera sous la neige, sous la pluie, ou à tout autre endroit. Ne vous limitez pas à votre salon ou à un studio; utiliser cette configuration de façon créative. Inventez, testez, expérimentez. Vous découvrirez que créer des images fortes, ne nécessite pas toujours d’avoir un équipement d’éclairage coûteux et lourd. Parfois, ce qu’il y a de plus simple est ce qui donne les meilleurs résultats. La technique du « rétroéclairage » offre cette simplicité. Profitez-en !

Au sujet de l’auteur

Andrea Minoia est un photographe passionné spécialisé dans la photographie de nourriture, de nature morte et de portraits, mais il ne dédaigne pas de sortir à la recherche de paysages intéressants. Vous pouvez suivre son travail en visitant son site internet, 500px ou Facebook.

crédit photo : Evan Steele, Andrea Minoia