Mary Pickford : Une femme dans un univers masculin qui a su laisser sa marque au début du cinéma

Pickford_photo_1

Je ne sais pas si c’est le cas dans tous les pays, mais Google nous présente dans la version canadienne de son moteur de recherche un doodle concernant l’actrice Mary Pickford. Voici un résumé de sa carrière. Pickford (8 avril 1892 – 29 mai 1979 ) fut à son époque l’une des plus grande artiste du septième art. De son vrai nom, Gladys Louise Smith, elle fut une prolifique actrice, réalisatrice et productrice canadienne-américaine. Elle a été cofondatrice du Studio Pickford-Fairbanks (avec Douglas Fairbanks) et plus tard du studio de films United Artists avec Charlie Chaplin (voir la vidéo à fin de l’article) et l’un des 36 fondateurs originaux de l’Académie des arts et des sciences cinématographiques qui présente la cérémonie annuelle de remise des Oscars.

MBDTEOF EC022Pickford dans le film « Tess of the Storm Country » (1914)

Pickford était l’une des actrices canadiennes pionnières des débuts d’Hollywood et l’une des actrices les plus populaires des années 1910 et 1920. Surnommée « Reine des Films »; elle a reçu son deuxième Oscar de la meilleure actrice pour son rôle dans le film Coquette (1929) et a également reçu un Oscar honorifique en 1976. Pickford a utilisé sa popularité dans l’industrie du cinéma pour promouvoir diverses causes. Bien que son image représentait la fragilité et l’innocence, Pickford s’est révélée être une femme d’affaires qui a pris le contrôle de sa carrière dans une industrie dominée par la gent masculine.

La fin d’une longue carrière

Après avoir pris sa retraite de l’écran, Pickford est devenu alcoolique, comme son père l’avait été. Sa mère Charlotte est décédée d’un cancer du sein en mars 1928. Ses frères et sœurs, Lottie et Jack, sont morts de causes liées à l’alcool. Ces décès, son divorce de Fairbanks et la fin des films muets ont laissé Pickford profondément déprimé. Sa relation avec ses enfants, Roxanne et Ronald, était pour le mieux tumultueuse. Elle a comparu devant les tribunaux en 1959, dans une affaire relative à sa copropriété de la station de télévision de North Carolina, WSJS-TV.

Pickford_phtp_3Pickford vers les années 1950

Sa mort

En plus de son Oscar en tant que meilleure actrice pour Coquette (1929), Mary Pickford a reçu un prix honorifique de l’Académie en 1976 pour l’ensemble de son œuvre. L’Académie a envoyé une équipe de télévision à sa maison pour enregistrer sa courte déclaration de remerciements. Cette femme, qui a connu une fin tragique – elle ne sortait de chez elle que dans de rares occasions – est morte le 29 mai 1979 à l’hôpital de Santa Monica, en Californie, de complications d’une hémorragie cérébrale.

Durant sa carrière qui dura 27 ans, elle aura joué dans 236 films. L’American Film Institute a désigné Mary Pickford la 24e plus grande star féminine de tous les temps.