Yohann Libot : Un artiste de l’image qui gagne à être connu et dont l’approche non conventionnelle illumine ses photos

53453

Le photographe français Yohann Libot, ayant tombé amoureux de Marseille après la réalisation d’un reportage, a décidé de s’installer dans la cité phocéenne il y a plusieurs années. De son amour pour cette ville sont nés de nombreuses séries photos et le livre « Masillia Civitas« .Il nous explique concernant son nouveau livre:

Suivez-moi cliché après cliché : un regard de photographe impliqué, […] qui livre tout, mais surtout, un regard d’amoureux, fier de sa Belle que je vous livre avec ses facettes de gris moelleux, en prestations argentiques inédites, choc de sincérité partagée tout au long de mon aventure marseillaise.

En effet, Yohann Libot a voyagé dans le monde pour photographier les gens, les styles de vie et les différentes cultures qui ont jalonné ses périples et qui rendent chaque pays unique. Il a commencé une tournée mondiale photographique en 2017, ce qui l’amena à vivre avec son sac à dos, à la recherche de scènes intéressantes.

L’argentique

Privilégiant la photo argentique, et un style très peu contrasté, parfois à la limite de la solarisation; il considère ses photos comme étant parfaites avec leurs imperfections. Par exemple, on remarquera que certaines de ses images contiennent du grain; une imperfection qui se heurte avec le numérique dont les photos semblent parfois aseptisées et sans vie. Celles de Libot, respirent et démontrent une originalité qui était autrefois la norme en photographie, mais qui a été délaissée au profit des mégapixels et de la multitude de fonctionnalités.

Il est aussi à l’aise en photographie de portrait qu’au milieu d’une fête, parmi les grands espaces qui lui offrent les pays qu’il visite ou lors d’un shooting de groupes rock. Son travail a été publié dans plusieurs galeries, magazines, et publicités. Ses commandes incluent des guides touristiques, des festivals et des webzines. Son travail l’amena du Canada à la Turquie, en passant par plusieurs pays d’Europe.

Mais ce qui distingue vraiment Yohann Libot des autres photographes, c’est son amour pour l’argentique, le N&B, mais également pour les femmes. Libot aime photographier les femmes et plusieurs de ses modèles semblent très à l’aise avec lui, ne refusant pas d’exposer leur part d’intimité.

Il y a également l’argentique et le N&B, à une époque où le numérique occupe tous les espaces de l’imagerie mondiale, Liboz ose le N&B en ne se souciant pas de ce qui est vendeur. Et ce choix lui convient bien, car plusieurs de ses photos sont extrêmement bien travaillées, et dotées d’une âme qui fait défaut aux photos qu’on retrouve sur diverses plateformes photo.

Une approche non conventionnelle

Cette approche non conventionnelle de la photographe fait de Libot un artiste de l’image qui se démarque des autres; ce qui est plutôt rare de nos jours alors que les appareils photo sont de véritables machines « à tout faire ». Évidemment cela ne plaît pas à certains photographes, trop occupés à traiter leurs images dépourvues de « défaut ». Mais Yohann préfère donner de l’importance au médium photographique plutôt qu’à la technologie. La photographie, comme les autres médiums, accompagne les artistes au gré de leurs pérégrinations dans le réel. Et c’est ce que nous propose Yohann Libot; un voyage dans la réalité de notre monde.

25gv23452

unspe2354235423cified

23423423424234

i.phqweqwep

qeqwe

ffwew

3242342342

3-001

sdrwerwerwewer

qeqwewqeqwe

1

342343

5345345

Pour découvrir d’autres photos de Yohann Libot, ou pour communiquer avec lui, vous pouvez visiter son site internet, sa page Facebook, Instagram ou via sa chaîne Youtube.

crédit photo : Yohann Libot