Fujifilm : Les films Instax sont-ils de véritables films ? Oui et voici pourquoi !

instax_1

Croyez-le ou non, la jeune génération qui aime les films Fujifilm Instax ne croit pas que ce sont de véritables films. C’est ce que nous a dit des représentants de Fujifilm. Mais le photographe Robert Mann a récemment mis en ligne une vidéo dans le cadre d’une série décrivant les films de Fujifilm Il nous explique pourquoi les instaprints (certains les appellent ainsi) sont bel et bien des films.

Les Fujifilm Instax est un type de film positif de la même manière que les films Polaroid et ceux de Impossible Project. L’unique différence de Ces films, c’est qu’ils sont instantanés. Les produits chimiques sont incorporés dans le film et lorsque celui-ci est éjecté, les produits chimiques s’étendent sur l’image pour le développer. Par conséquent, pour Hamm, les films Instax sont des positifs et donc de véritables films.

À bien des égards, cela a du sens: ce film fonctionne différemment des autres films instantanés. Les anciens films instantanés de Fuji ayant disparu, Fujifilm a créé les Instax pour donner aux utilisateurs une image négative et une positive. Afin de développer le négatif, vous devriez utiliser un agent de blanchiment ou un nettoyeur de toilette avec de l’eau de javel pour enlever la couche arrière. Les produits chimiques des films instantanés sont parfois très collants. Plusieurs photographes passeront à côté de véritables films croyant que les Instax ne sont pas de véritables films. Et c’est dommage car Fuji a su recréer des films faciles à utiliser et disponibles facilement. Donc en résumé, les Instax sont de véritables films, mais leurs produits chimiques en font des films instantanés.

Si pour vous n’êtes pas familier avec l’anglais, vous pouvez activer les sous-titres. Ils sont également en anglais, mais il est parfois plus facile de lire une autre langue que de l’écouter.