Canon révise ses prévisions : Est-ce trop peu trop tard ?

Canon a révisé ses prévisions et il y a de bonnes et de mauvaises nouvelles. Selon Mirroless Rumors, au premier trimestre, les bénéfices sont plus élevés que prévus (270 milliards de yens au lieu de 255 milliards de yens), mais les perspectives de l’entreprise sur les ventes de ses boîtiers pour 2017 sont plus sombres. En effet, les ventes unitaires des l’ILC (Interchangeable Lens Cameras) ont diminué de 7% et les compacts de 13%, atteignant -9% dans l’ensemble.

La demande est là

Plusieurs se questionnent quant à sa lenteur à offrir un véritable « mirrorless », alors que les ventes de ses reflex ne cessent de chuter. Plusieurs utilisateurs ont demandé à Canon de construire un appareil « sans miroir » FF qui prendrait en charge les optiques EF et produirait les mêmes performances qu’un reflex haut de gamme.

Mais sa position de leader dans le marché des appareils photo traditionnels se traduit par une résistance à offrir un FF « sans miroir » pouvant rivaliser avec la série A7 de Sony, car cela bouleverserait ses plans à long terme. Certains utilisateurs reproche à Canon de ne pas être à l’écoute de ses utilisateurs, et de continuer simplement à offrir des mises à jour, parfois mineures, de ses produits selon une vieille stratégie commerciale. Selon plusieurs utilisateurs des appareils Canon, un simple boîtier « sans miroir » doté du 4k 10 bits C-LOG permettrait à l’entreprise nipponne d’engranger des profits.

La série M ne peut se comparer à la série des A7 de Sony

En effet, pour plusieurs adeptes de Canon, sa série M APS-C est loin d’être parfaite: le M5 est beaucoup trop cher pour ce qu’il offre. Les FF de Sony « sans miroir » ne sont pas parfaits, mais s’améliorent à chaque nouvelle version. Ils doutent beaucoup que Canon puisse offrir un bon boîtier « sans miroir » dans les mois à venir, car bien que Canon possède de nombreuses technologies, les « sans miroir » est un marché très différent. De plus, la méfiance de Canon à offrir des fonctionnalités que l’on retrouve chez Sony (focus peaking, zebras, etc.) n’a pas de sens, car elles sont déjà disponibles.

Que nous réserve Canon ?

Que fera Canon dans les mois à venir ? Offrira-t-elle un vrai « mirrorless » digne de sa réputation d’entreprise innovatrice ? C’est ce que plusieurs utilisateurs de Canon se demandent. Mais une chose est certaine, pour se sortir de ce bourbier, alors que de moins en moins de reflex sont vendus, et que les ventes des smartphones ne cessent de croître, lesquels produisent des photos qui répondent aux besoins du « grand public », Canon devra faire le saut dans le marché des « sans miroir » afin d’élargir son offre. Et ce n’est certainement pas un nouveau M qui changera la donne !