Les appareils de Sony ne produiraient pas de bons résultats en astrophotographie !

1

PetaPixel a publié un article écrit par le photographe Ian Norman dans lequel il nous explique qu’en astrophotographie, les appareils de Sony ne produiraient pas de bons résultats, car les boîtiers confondraient le bruit avec les étoiles et que celles-ci seraient donc moins apparentes sur les photos. Il nous dit:

J’ai déjà recommandé les appareils Sony à un nombre incalculable de photographes qui cherchent les meilleurs appareils photo d’astrophotographie et de paysage. Ce n’est plus le cas. Si vous souhaitez vous lancer en astrophotographie, n’achetez pas Sony. Si vous possédez déjà un boîtier Sony, ne mettez pas à jour le microprogramme.

En effet, selon lui ce problème viendrait du firmware de son appareil de la série A7. Il nous explique à ce sujet:

En août 2016, Sony a fait des modifications aux firmwarex à deux appareils phares de la série A7 (les a7RII et a7SII). La mise à jour (3.30 sur a7RII et 2.10 sur l’a7SII) était censée inclure des améliorations […]. Mais il y a un changement qui affecte la qualité de l’image lors de la prise de vue de longues expositions, en particulier les astrophotos. Le problème a été baptisé «Star Eater» par d’autres personnes dans la communauté Astro.

Le problème de «Star Eater» est une forme de filtrage spatial logiciel conçu pour réduire le bruit dans les photos. Malheureusement, l’algorithme de filtrage plutôt rudimentaire utilisé par Sony confond facilement des étoiles à du bruit. Il les supprime de l’image ou réduit considérablement leur luminosité.

Ce photographe ne semble pas savoir qu’il est possible de revenir à l’ancien firmware. Il faut simplement exécuter le logiciel d’installation à nouveau. Le logiciel d’installation du firmware vous mettra en garde contre le «downgrade», mais vous pourrez continuer et revenir à l’ancien micrologiciel.

J’ai testé ce « hack » avec mon appareil Sony RX100, et cela fonctionne très bien. Pourquoi ce truc fonctionne-il ? Parce que c’est le programme de téléchargement qui effectue la vérification. Toutefois, si c’est l’appareil qui vérifie la version du micrologiciel, ce truc ne fonctionnera pas. Sony devra proposer une véritable solution car ce ne sont pas tous les photographes qui ont l’idée de revenir à l’ancien firmware en utilisant une méthode « non officielle ».

crédit photo : Gavin Hardcastle

5 commentaires

  1. Il n’y a qu’un boîtier réellement étudié pour la photo astronomique, c’est le Nikon D810, Le RII est calculé essentiellement pour le studio et le paysage, le SII pour le cinéma, il me semble essentiel d’utiliser l’outil adéquat suivant ce que l’on veut faire, on ne demande pas à une Clio de courrir les 24H du Mans…

    1. C’est exact, mais il est possible de « downgrader » son micrologiciel si le dernier à des problèmes. Il faut juste prendre le temps de s’informer; ce que ce photographe n’a pas fait.

  2. bonjour,
    j’ai passé moi meme des heures à essayer sans succes de downgrader le firmware de mon a7s2 depuis l’upgrade qui donne le star eater.
    nous sommes nombreux à avoir essayé de downgrader le firmware sur les a7s2 et a7r2 mais personne n’y est arrivé…
    pouvez vous envoyer un lien decrivant la manip ou expliciter en quoi consiste la manip? dans notre cas, meme avec l’installeur de l’ancien firmware, impossible de prendre la main et de forcer l’instal d’un ancien firmware…
    merci de votre aide
    nicolas

    1. J’ai procédé à un downgrade avec le RX100. C’est possible que depuis que la série a7 existe, cette manipulation ne soit plus possible.