Microsoft : « Les smartphones sont morts ! »

1

Cette affirmation de Microsoft va à l’encontre de tout ce que l’on sait sur le marché des téléphones intelligents. Mais peu importe que plusieurs analystes estiment que les revenus venant de l’App Store d’Apple dépasseront le seuil du billion de dollars US pour la première fois de son histoire en 2017, alors que les ventes de téléphones envahissent le marché avec 1,5 milliard d’unités qui seront vendues en 2017, selon Alex Kipman, le créateur de l’HoloLens de Microsoft:

« le secteur du téléphone intelligent est actuellement sous respirateur artificiel ». Kipman et Yusuf Mehdi de Microsoft, ajoutent, dans un dossier dédié au développement de la Surface Laptop et publié par Bloomber:

Le téléphone est déjà mort. Les gens ne l’ont tout simplement pas encore réalisé […]. Il est hors de question pour Microsoft de créer un produit – en l’occurrence un téléphone – identique à ce que l’on retrouve déjà sur le marché.

Selon Kipman, la réalité mixte, notamment la technologie intégrée à l’HoloLens, permettra de voir naître le successeur de tout appareil s’appuyant sur la technologie des écrans pour transmettre de l’information. Mark Zuckerberg de Facebook et Tim Cook d’Apple pensent la même chose, affirmant que la réalité augmentée avait un potentiel aussi grand que la révolution lancée par les smartphones.

Microsoft cherche de nouveaux marchés

Selon ZD Net, les affirmations de Kipman viennent confirmées ce que Satya Nadella, le patron de Microsoft, avait déclaré en début de mai 2017; «son entreprise allait produire de nouveaux téléphones, mais ces derniers ne ressembleront pas aux téléphones que nous connaissons aujourd’hui».

En résumé, Nadella souhaite que Microsoft produise un appareil pouvant créer une toute nouvelle catégorie, ou du moins la propulser à un rang supérieur, de la même façon que le Surface Book se démarque de la concurrence puisqu’il peut être autant un ordinateur portable qu’une tablette électronique.

En attendant cette « prétendues » révolutions, Microsoft continuera à concentrer ses efforts à faire la promotion des tablettes et PC de sa gamme Surface, tout en tentant de convaincre le plus d’utilisateurs possible de la supériorité de Windows 10 S et des avantages que ce système d’exploitation apporte aux consommateurs face à Mac OS.

Pour ma part, cette affirmation d’un représentant de Microsoft ne m’impressionne pas du tout. Microsoft n’a jamais réussi à créer des systèmes ou appareils vraiment « révolutionnaires ». C’est l’avenir qui nous dira si Kipman avait raison ou non.

Laisser un commentaire