Eric Kim : Comment je gagne plus de 200 000 $ par année par la photographie

eric_kim_1

La plupart des photographes sont pauvres ou du moins ne parviennent pas à vivre de leur art. Dans cette publication, le photographe de rue Eric Kim partage avec nous certains de ses secrets, expliquant la façon dont il gagne plus de 200 000 $ par année en tant que «photographe».

1. Pour devenir riche, chargez plus d’argent

Je gagne la majeure partie de mes revenus grâce à des ateliers pédagogiques. Le secret est d’exiger d’être payé plus cher pour ces ateliers. Je pense que les ateliers sont géniaux pour les photographes, car aujourd’hui, les gens veulent dépenser de l’argent sur l’expérience et veulent apprendre. Plusieurs photographes aiment se plaindre qu’internet a détruit l’industrie de la photo. Qu’aujourd’hui «tout le monde est photographe». Je dis f ** k que tout le monde est photographe. Votre mère avec son iPhone est photographe. Nous avons plusieurs milliards de photographes dans ce monde, et n’importe qui avec un smartphone est un photographe. J’interprète cela d’une autre façon: pour moi, c’est une opportunité importante qui me permet de gagner plus d’argent.

Dans un monde où 7 milliards de personnes possèderont un appareil photo (ou un smartphone), vous allez avoir plusieurs milliards de personnes désirant apprendre à faire de meilleures photos. Et il y a beaucoup de gens vraiment riches qui voudront apprendre à faire de meilleures photos, qui voudront votre expérience. Ils ne se soucieront pas de dépenser de l’argent sur un appareil photo coûteux – ils voudront voyager, rencontrer d’autres personnes passionnées, mais aussi apprendre de nouveaux trucs venant de photographes qu’ils admirent.

2. Comment je gagne de l’argent

eric_kim_5

J’ai monétisé ma photographie en faisant des ateliers, en vendant des produits via ma marque HAPTIC INDUSTRIES, et aussi à travers des liens affiliés d’Amazon (qui me permettront de gagner environ 600 $ à 1 000 $ par mois à partir de 2017), alors si quelqu’un achète un de mes livres sur la photo à toutes les fois qu’ils achèteront mes livres sur Amazon via mon lien sur mon site internet, j’aurai une commission de 3%. Donc, si quelqu’un veut cliquer sur un lien Amazon sur mon site et acheter des couches pour bébé, j’aurai une commission de 2 à 3%.

3. Se construire un public

J’avais envie que plus de gens assistent à mes ateliers, bien sûr, en tant qu’être humain intéressé à faire de l’argent; je veux gagner plus d’argent pour améliorer le sort de ma famille. Mais j’ai rapidement appris qu’il vaut mieux ne pas avoir trop de participants à mes ateliers. La raison est simple: vous n’avez besoin que d’un très petit pourcentage de votre public ou de vos adeptes (disons 1%) pour assister à vos ateliers. Par exemple, disons que j’ai 90 000 fans sur Facebook, 1% de ce public est l’équivalent de 900 individus. Peut-être que la moitié de ces gens achèteront quelque chose ou participeront à un atelier. Ça semble peu, mais en fait c’est énorme.

eric_kim_7

Si vous voulez gagner votre vie en tant que photographe, il vous suffit d’avoir besoin de seulement 40 000 $ par année pour gagner votre vie. Donc, pour moi dans le passé, j’avais besoin de seulement 50 personnes pour assister à un atelier pour gagner environ 40 000 $ par année. Réfléchissez un instant; vous n’avez pas besoin d’avoir un large public pour gagner votre vie. Moins de 50 abonnés devraient être suffisant à vos débuts.

4. Trouver un partenaire de vie économe

Le plus grand conseil que je peux vous donner pour gagner beaucoup d’argent et devenir riche est d’avoir un(e) partenaire économe. Ma femme Cindy m’a appris à économiser de l’argent et à ne pas sortir et acheter des appareils Leicas si je n’ai pas les moyens. J’ai une règle qui m’ait très personnelle: si je veux dépenser plus de 300 $ sur n’importe quoi, j’ai besoin de la permission explicite de Cindy. Je sais que je ne peux pas me faire confiance, et cela a très bien fonctionné jusqu’à présent. Donc, un secret pour devenir « riche » (financièrement) est de réduire vos dépenses. La seule raison pour laquelle Cindy et moi avons réussi à accumuler plus de 100 000 $ en économie, c’est parce que nous dépensons très peu d’argent.

5. Tout le monde débute en ayant aucun abonné

J’ai commencé à écrire mon blog en 2011 avec aucun abonné, aucune page vue et aucun abonné aux réseaux sociaux. Il faut beaucoup de temps pour se créer un public. Pour créer un public à partir de rien, j’ai écrit 1 article sur les photographies de rue chaque lundi, tous les mercredis, j’interviewais 1 photographe, et chaque vendredi, je partageais des photos via des médias sociaux. Après environ une année de « blogging » 3 fois par semaine, j’ai pu construire un petit public, mais dévoué et avide d’apprendre de nouveaux trucs.

6. Pourquoi vous devez avoir votre propre blog

J’ai désactivé tous mes « trackers » de page vue sur mon blog, parce que je suis quelqu’un d’émotif avec les chiffres: les jours où le nombre de pages qui était lus augmentaient, je me sentais bien. Les jours où ce nombre diminuait, je me sens comme comme de la m***e. Je me suis alors rendu compte que la solution était de désactiver mes statistiques et les pages vues. Maintenant, je suis mon instinct et je me sens libéré. Je vous recommande également de commencer votre propre blog et de posséder votre propre plate-forme, c’est la seule façon d’être découvert par d’autres utilisateurs sur Google.

eric_kim_51

Et non, je ne paie pas Google pour apparaître en première page des résultats de recherche. La seule façon de bien se classer dans Google est d’écrire de bons articles, et plus le nombre de personnes qui lira votre site, plus votre site sera bien classé dans Google. De plus, j’ai écrit pas moins de 2 600 articles sur mon blog de 2011 à 2017. Cela m’aide aussi à me faire connaître.

7. Les médias sociaux sont surestimés

Une autre leçon: les médias sociaux sont surestimés. 90% de mon public me découvre dans Google; pas Facebook ou Instagram. Bien que je recommande d’être présent sur les médias sociaux», concentrez-vous sur les 10% qui vous découvriront via Google. Pour les autres 90%, mettez votre énergie sur les blogs, la recherche de clients de moyens de gagner de l’argent. De plus, ne perdez pas votre temps à apprendre tous les trucs sur le « marketing », faites-en un art. La qualité de vos photos sera le meilleur « marketing » que vous pourrez faire.

8. Pourquoi vous devez avoir votre chaîne YouTube

Je pense que c’est une bonne idée d’avoir votre propre chaîne YouTube. C’est une forme de « marketing » et je recommande de ne pas publier de publicités sur YouTube, car c’est ennuyeux et cela empêchera les gens de regarder vos vidéos et d’en apprendre davantage sur vos trucs, votre éthique et votre moral. J’ai créé des vidéos YouTube qui sont amusantes. J’ai délibérément désactivé les annonces, car je déteste les publicités. Je pense qu’il vaut mieux que les gens regardent vos vidéos sur YouTube (sans publicité) et apprennent à vous faire confiance, puis à acheter vos produits ou assister à vos ateliers plutôt qu’à gagner quelques dollars ici et là.

4-together-in-the-rain_eric-kim

Mon ambition est de créer quelque chose valant des millions dans le monde de la photographie. Je souhaite posséder le site internet sur la photographie n ° 1 sur internet. Par conséquent, je sais que pour faire cela, je ne veux pas mettre des « paywalls » sur mon site. Pour moi, un système ouvert est toujours meilleur que celui qui est fermé comme les clubs. C’est pourquoi je crois à « l’open source photography » et j’ai même déjà fait un « bootcamp » gratuit sur la photographie.

9. Comment faire sa propre chance

« La chance est quand la préparation rencontre l’opportunité. »: retenez cette maxime, car elle est importante. Vous pouvez faire votre propre chance. Plus vous bousculerez les choses établies, plus vous allez progresser et gagner de l’argent. Vous pouvez passer vos journées à vous plaindre et ne jamais devenir financièrement « indépendant », mais vous perdez votre temps. J’ai eu beaucoup de chance. J’ai commencé mon blog lorsque rien n’existait sur la photographie de rue. Au cours des 6 dernières années (2011 à 2017), j’ai atteint la deuxième position sur Google sur le sujet de la «photographie de rue» parce que j’ai écrit beaucoup d’articles sur la photographie de rue – en particulier la série «Apprendre des maîtres de la photographie de rue».

10. Gratuit ou cher

Le principe le plus important auquel je crois est qu’il est préférable de donner vos affaires gratuitement ou d’exiger beaucoup d’argent. Mon copain Nassim Taleb appelle cela la « Théorie Barbell ». Donc, par exemple, je donne gratuitement toutes les informations sur mon site, mais je charge beaucoup d’argent pour mes ateliers ou un produit HAPTIC. De nombreux individus font l’erreur d’essayer de gagner beaucoup d’argent pour chaque petite chose.

eric kim_41

Évitez de facturer un prix «moyen» ou un prix «modéré» sur tout. Je prédis réellement que l’avenir sera polarisé où tout sera gratuit (pour les masses) ou vraiment coûteux (pour les riches). Si vous regardez la société, la classe moyenne est en train de mourir. Dans un délai de cinquante ans (si le capitalisme continue de fonctionner comme il le fait), il n’y aura que des gens vraiment pauvres (subventionnés) ou des personnes vraiment riches (ceux qui contrôlent les «moyens de production»). Considérez le fait que vous pouvez acheter un sac de 10 $ sur Amazon ou un sac à main Hermes de 100 000 $. Ou vous pouvez avoir un appareil photo aussi simple qu’un smartphone ou dépenser 10 000 $ sur un boîtier numérique Leica. L’avenir sera celui des produits de luxe ou gratuits.

12. Ayez foi en vous

En fin de compte, la chose la plus importante est d’avoir une mentalité de gagnant. Avoir une confiance suprême en vous (presque au point de la folie). Si vous souhaitez innover et vivre de votre passion, vous devez être un peu fou. Lorsque j’ai perdu mon travail qui me rapportait 40 000 $ par année en 2011 et j’ai décidé de poursuivre la photographie à temps plein par le biais de blogs; tous pensaient que j’étais fou. Mais je suis tellement reconnaissant envers ma conjointe Cindy car elle m’a aidé à croire en moi et mon ami Kevin McKenzie pour m’avoir dit qu’il ferait tout pour m’aider.

Cindy-Project-1,large.1460775638

Vous ne pouvez pas savoir si vous allez devenir riche ou même « réussir », mais vous pouvez savoir comme parvenir à devenir riche ou rester pauvre. Lorsque vous vous attardez dans la fosse obscure du désespoir, croyez en vous: « Tu peux le faire ! » N’arrêtez jamais de bouger. Si vous voulez vraiment vivre de votre passion; ce sera probablement très difficile. Vous ne verrez pas l’arrière de vos paupières pendant au moins un an ou deux. Je le sais après l’avoir vécu. Lorsque j’ai perdu mon emploi en 2011, j’ai travaillé de 12 à 14 heures par jour. J’ai utilisé ce temps pour faire des photos, mon blog, faire des vidéos, envoyer des emails, établir des connexions, et essayer de trouver des façons de gagner de l’argent.

eric_kim_31

L’autre jour, je me suis réveillé à 5h30 du matin, et j’ai bu 5 à 6 tasses de café (Vietnamien) et je me suis reposé vers 17h30. J’ai travaillé sans arrêt dans l’espoir de créer de l’information pertinente. Si vous croyez en vous, vous pourrez vraiment changer le monde, ainsi que gagner votre liberté en ayant votre propre entreprise.

Conclusion

L’argent n’achète pas le bonheur – c’est connu. Mais dans le monde d’aujourd’hui, il vous achètera une certaines liberté. Maintenant que je suis riche, je peux être plus généreux en aidant mes amis, ma famille et en redonnant à la société en offrant mes informations gratuitement. Vous pourriez vous demander, pourquoi Eric a-t-il écrit cet article? Est-ce pour avoir plus de pages vues, pour que plus de gens achètent ses produits, et pour ses ateliers ? Oui ! Non, mais sérieusement, la raison pour laquelle j’ai écrit cet article c’est dans le but de vous encourager. Vous pouvez gagner plus de 200 000 $ par année en photographiant. Si je peux le faire, vous pouvez le faire aussi, et même mieux que moi.

A propos de l’auteur

Eric Kim est un photographe de rue international reconnu. Les opinions exprimées dans cet article sont uniquement celles de l’auteur. Vous pouvez trouver plus de photos et de détails sur Eric en visitant son site internet ou son blog.

crédit photo : Eric Kim

8 commentaires

      1. De là à continuellement se mettre en avant il n’y à qu’un pas qui me dérange .

        1. Il nous explique son expérience; il est donc normal, selon moi, qu’il parle de lui aussi souvent dans ce texte.

  1. En lisant les posts sur le blog de Eric Kim, deux remarques, toujours les mêmes sujets, sans profondeurs, qui se répètent, et au vu de la création artistique, quelle légitimité pour donner des workshops ?

    1. Ce sont les gens qui participent à ses ateliers qui doivent aimer ce que fait Eric Kim.

  2. Ce type relate son expérience, non sans fierté, d’avoir réussi. Et alors, ou est le problème, c’est avant tout un gros bosseur, et le talent vient avec le travail. Avant de critiquer, il serait préférable d’applaudir la réussite. Ah ! la jalousie, et l’envie à la française ! Beurk!….