G5B1924-Edit-1-770x574

La plupart des photographes sont prêts à tout pour posséder le meilleur appareil numérique et prendre de magnifiques photos. Cela ne semble pas être le cas de Chris Gampat, un photographe professionnel habitant à New York. Lors de son dernier contrat, il a pris en photo une Harley Davidson avec son appareil 12 x 16 sur plaque humide. Il nous raconte comment tout cela s’est passé.

La rencontre

Alors que je déjeunais dans mon restaurant habituel, j’ai rencontré Léo et il m’a parlé de mon site en ligne. Il m’a parlé de sa nouvelle Harley Davidson et son désir que je le prenne en photo avec sa moto. Il m’a demandé d’utiliser mon appareil âgé de 100 ans et de prendre une photo sur une plaque humide de collodion qui est un procédé photographique inventé Frederick Scott Archer en 1851. Je pensais que ce serait juste cool, faisons-le lui ai-je dit !

J’ai préparé tous les produits chimiques peu avant le shooting officiel. Pour avoir un temps d’exposition très court, j’avais prévu d’utiliser mon générateur Hensel Tria 6000 avec la tête stroboscopique. Lors du jour de la prise de vue, il a commencé à pleuvoir. Leo est arrivé à 13 heures et croyez-le ou non, il a cessé de pleuvoir à midi. Je me suis donc mis à la tâche en espérant que la pluie ne revienne pas.

Le shooting

Après avoir examiné mon équipement, nous avons placé la Harley et j’ai mis mon appareil et le stroboscope en place. Ces deux pièces d’équipement sont assez lourdes, vous avez besoin de beaucoup d’énergie pour déplacer ces choses. Après cela, j’ai demandé à Leo où il devait se tenir et comment il devait positionner ses mains. Puis, j’ai pris la première image avec un appareil numérique pour voir si cette mise en scène produirait de bonnes photos.

G5B1897-770x532

Après cela, j’ai fait le premier test d’exposition avec une plaque de 4 × 5 pouces. J’ai utilisé le même appareil photo pour cela. La plaque était un peu trop brillante à mon goût. J’ai donc changé l’ouverture de f/5 à f/7. J’étais vraiment excité car c’était seulement la troisième fois que j’utilisais ce procédé photographique, et faire une plaque humide de 12 × 16 pouces n’est pas une mince affaire. Quoi qu’il en soit, j’étais très heureux.

G5B1905-770x532

Puis, je me suis précipité vers Leo et j’ai préparé mon appareil pour prendre une photo. Pour l’éclairage, j’ai utilisé mon Hensel Tria de 600 watts. C’était beaucoup plus facile que prévu. Après avoir déposé ma plaque dans une solution pour la développer, lentement, l’image a commencé à apparaître et j’ai vu que ça allait bien. J’ai procédé à un lavage final avant d’appliquer le processus de fixation.

L’équipement

La magie a commencé à se produire. L’image est apparue passant d’un négatif à un positif et elle était géniale. Tout le monde était excité et heureux. J’étais fier et heureux de mon travail. Donc au final, pour prendre ma photo j’ai utilisé un générateur Hensel tria de 6000 watts, un EH Pro, et un Hensel Grand 90. Si vous êtes attiré par les procédés photographiques anciens, essayez celui-ci; les résultats ne vous déplairont pas !

crédit photo : Chris Gampat

[via]
jupiter2000collodionéquipementPhotographeProjet
La plupart des photographes sont prêts à tout pour posséder le meilleur appareil numérique et prendre de magnifiques photos. Cela ne semble pas être le cas de Chris Gampat, un photographe professionnel habitant à New York. Lors de son dernier contrat, il a pris en photo une Harley Davidson...