L’IA arrive dans les reflex numériques avec un accessoire qui crée un mode automatique plus intelligent

arsenal9-970x546-c-001

L’intelligence artificielle permet en outre d’améliorer la qualité des prises de vue des smartphones, et ces mêmes fonctionnalités pourraient bientôt apparaître dans les reflex numériques et les appareils « sans miroir », son nom: Arsenal. Cet accessoire améliore à la fois le mode automatique et offre également un ensemble d’outils pour simplifier les fonctionnalités que l’on retrouve dans les boîtiers avancés.

Arsenal c’est quoi ?

Les fonctionnalités d’un reflex sont en fait assez simplistes. Par exemple il ne sait pas si le sujet se déplace ou si une scène pour qu’elle soit sans floue de bougé, doit être prise en photo avec une certaines vitesse d’obturation, ou une ouverture particulière. Ryan Stout, un ingénieur et photographe amateur, a créé Arsenal pour transformer un simple appareil photo en appareil doté de l’IA. Grâce à cette intelligence, un reflex pourra lire 18 facteurs différents dans son environnement pour choisir les meilleurs paramètres d’exposition.

Cela signifie que contrairement au mode automatique « normal », Arsenal peut détecter si le sujet se déplace rapidement et augmenter la vitesse d’obturation pour éviter le flou de bougé. Il peut également détecter les vibrations du trépied, du vent et trouver l’hyperfocale ainsi que d’autres caractéristiques techniques venant de l’appareil photo, telles que la taille du capteur, sa dynamique, la stabilisation de l’image et la diffraction de l’optique qui est utilisée.

Des fonctionnalités automatisées

Alors que plusieurs photographes avancés sont réfractaires à l’idée qu’un ordinateur puisse prendre le contrôle de leurs appareils, Arsenal inclut plus qu’un simple mode automatique. Il peut également gérer un certain nombre de tâches moins « créatives », comme le « focus stacking », le HDR, le « timelapse » ou la création de vidéos « hyperlapses ».

Le programme intégré à Arsenal peut également fusionner plusieurs prises de vue pour imiter une exposition longue sans avoir besoin d’un filtre ND. Il peut aussi être utilisé pour voir ses images en pleine résolution dans un smartphone ou une tablette électronique. Le système devrait être compatible avec les appareils photo Canon, Nikon, Fujifilm et Sony.


Malheureusement pour les photographes qui se délectent à l’idée de posséder un appareil doté de toutes ces fonctionnalités automatiques propulsées par l’IA, Arsenal n’est pas encore intégré à nos appareils. C’est pour le moment un accessoire qu’il faut acheter à part d’un reflex. Son concepteur en est période de financement sur Kickstarter. Il a amassé plus 325 000 $ sur les 50 000 $ dont Stout s’était fixé et il reste encore 26 jours à cette campagne de financement avant qu’elle se termine; nous sommes donc certains qu’Arsenal sera un accessoire qui se concrétisera.

Mais le plus intéressant c’est qu’Arsenal sera vendu pour aussi peu que 175 $ et sortira en janvier 2018. Pour plus de détails, vous pouvez visiter la page du projet.

Laisser un commentaire