Peut-on devenir riche en étant photographe ?

1

« Svp pourriez-vous me dire comment vous gagner de l’argent avec vos photographies ? » C’est une question qui m’est demandée très souvent par email. Une majorité des personnes qui me pose cette question sont des étudiants entrant dans leur vie active des adultes et essayant de tout planifier.

Mais je ne pense pas que ce soit la bonne approche en abordant une passion pour gagner l’argent. Commencez d’abord à vous trouver un emploi à plein temps afin de payer vos factures. Ceci est mon premier conseil. Mais ne le faites pas s’ il empoisonne votre créativité et votre individualité car il y a un réel danger que cela se produise.

Mais si vous suivez mon conseil, ensuite, continuez et poursuivez votre passion, laissez-la devenir votre emploi à temps plein progressivement, c’est ça que j’ai fait. Je pense que cette approche est beaucoup plus sûr et logique si c’est vraiment une passion, pas simplement un intérêt provisoire.

Comment savoir si c’est un passions ?

Si vous pensez à cela tout le temps, jour et nuit pendant des années; vous savez que c’est une passion. Quand vous vous réveillez le dimanche à 4h du matin pour voir le lever de soleil mais que vous ne le voyez pas et que vous revenez au même endroit pour voir ce merveilleux phénomène naturel; c’est une passion mais aussi une ténacité. Si plutôt vous vous assoyez sur votre sofa et que vous prétendez prendre des photos, c’est un intérêt provisoire. Si vous passez plus de temps à découvrir le nouvel appareil photo que d’en faire, ce n’est pas une passion mais une obsession.

Avant que vous puissiez même penser à gagner l’argent à partir de la photographie vous devez vous poser quelques questions. Tout d’abord pourquoi voulez-vous photographier ? Définissez ce que c’est d’être un photographe puis demandez-vous si vous voulez avoir du succès avec vos photos. Chacun a sa propre définition de ce que représente le succès.

Un exemple simple

Je ne suis pas devenu photographe pas pour devenir riche, je ne l’ai jamais fait. J’ai laissé la sécurité d’un travail et d’une carrière bien payé à Londres afin de vivre plus simplement pour avoir les moyens de devenir photographe. J’aime la nature, être libre. Idéalement loin des gens la plupart du temps. Je veux avoir du temps pour explorer ma créativité. La photographie n’est en aucun cas mon seul intérêt artistique.

Je n’ai jamais vraiment eu de plaisir à travailler et je n’avais pas une très grande crédibilité en tant que photographe. Pourtant, j’ai patiemment développé mon talent pendant 20 ans. Quand je dis je n’ai jamais eu vraiment de plaisir à travailler, je veux simplement souligner le fait que nous sommes tous conditionnés à penser à avoir une vie active normale de 9 à 5, collé sur un écran, observant les actualités pour se faire dire quoi penser du reste du monde. Nous sommes soumis à une contrainte et à l’illusion du besoin d’avoir une carrière et le besoin sans fin de progresser; payez l’hypothèque, ayez des enfants, adaptez-vous au moule. Nous nous transformons en robots sortant tous du même moule.

Et quand je dis la crédibilité, je veux dire de ce patron merdique que nous avons tous déjà eu, qui a ses propres insécurités mais qui utilise sa prétendue puissance sur ses employés pour les payer avec des miettes. J’ai eu ma part de ces bâtards, mais je les remercie d’avoir fondamentalement changé mon désir d’avoir une carrière et de devenir un photographe. N’importe qui dans ma vie, professeurs, famille, amis, qui n’ont pas cru en moi m’a motivé.

À mes débuts, je suis devenu photographe après avoir passé par des moments difficiles, mais graduellement comme mes photos s’amélioraient, les gens ont commencé à s’intéresser à mon travail. Après toutes ces étapes, je peux enfin choisir mon appareil-photo. Je mène une vie humble hors de la photographie et de ma passion, mais je suis heureux. Je travaille avec des marques comme Peugeot et Adidas régulièrement et parfois dois me pincer pour me rappeler que je suis un photographe.

Ne pas vivre dans l’illusion

Mais j’ai pris mon temps, vivant dans la réalité et une non dans l’illusion de devenir riche. J’avais un emploi à plein temps jusqu’à ce que soit prêt à 100% à devenir photographe. Trouvez vous aussi pourquoi vous voulez devenir photographe. Mettez toute votre passion à devenir une meilleure personne. Quelques personnes sans scrupules regarderont votre travail, ne comprenant pas les principes de base des affaires. En travaillant dur tandis que d’autres seront au bar, peut-être que vous perdrez quelques amis qui ne vous comprendront pas, mais si un jour vous pouvez vous libérer de votre vie de robot et que vous vivez de votre passion, vous ne deviendrez pas nécessairement riche, mais vous serez libre !

A propos de l’auteur

Nicholas Goodden est un photographe professionnel de Londres se spécialisant dans la photographie urbaine, la photographie de rue et le contenu visuel, tel que les cinemagraphs et le timelapse. Vous pouvez découvrir son travail en visitant son site internet, sa page Facebook, Twitter et sur Instagram.