Voici comment savoir quelles couleurs ajouter lors de la colorisation des photos noir et blanc

52a87fc7164a3264215f896b6ee3108d-002

La colorisation d’une photo peut être très chronophage. Elle exige de la part de l’artiste d’avoir de très bonnes connaissances avec Photoshop bien que certaines solutions automatiques basée sur l’IA existent, notamment Algorithmia, dont parfois les résultats sont très bons et dans d’autres cas ils laissent à désirer. L’un de ces artistes est Jordan Lloyd. Dans cette vidéo réalisée par Vox, il nous explique les techniques et méthodes que les artistes utilisent non seulement pour ajouter de la couleur, mais aussi pour savoir quelles couleurs ajouter.

L’ajout de couleurs aux photos en noir et blanc n’est pas une nouveauté, il est pratiquement aussi vieux que la photographie elle-même. Cependant, les logiciels numériques comme Photoshop, ont beaucoup facilité le travaille de ces artistes, en produisant des images en couleur plus réaliste. Voici en résumé comment Jordan Lloyd procède.

1. La recherche

Avant de commencer à ajouter de la couleur à une image, ces artistes consultent des documents historiques. Jordan souligne le fait qu’il existe de nombreuses informations disponibles, il suffit de savoir où les rechercher. Par exemple, vous pouvez consulter des journaux, des mémoires, des documents gouvernementaux et des publicités anciennes ou des musées. Le but est de recueillir autant d’informations que possibles sur une photo ancienne en N&B.

5

2. Le processus d’ajout de la couleur

Maintenant que vous savez quelles couleurs ajouter; comment faites-vous cela ? Jordan plaisante en expliquant que vous prenez une tablette graphique et un stylo et commencez à coloriser votre image. Mais bien sûr, c’est un peu plus compliqué que cela. Vous devez d’abord restaurer l’image et débarrasser toutes les égratignures et les taches. Après cela, vous devrez ajouter des dizaines ou même des centaines de couches de couleurs. Parfois la peau humaine peut contenir jusqu’à 20 nuances différentes de roses, jaunes, verts et blues. Vous devez ajouter toutes ces nuances pour obtenir une image plus réaliste. Il faut parfois des heures ou même des jours pour compléter une image. La plus longue période passée par Jordan sur une photo N&B fut de 30 jours.

9

3. Comprendre et recréer la lumière

La lumière est composée de plusieurs couleurs. Il est donc très important de la comprendre lors de la colorisation d’une image. Par exemple, lorsqu’une photo a été prise en fin de journée – vous pouvez la savoir par la longueur des ombres – certaines parties de la photo n’auront pas la même nuance de couleur. Si c’était un jour nuageux, les couleurs seront probablement un peu ternes. Certaines surface réfléchissantes affecteront également les couleurs. Des détails comme ceux-ci sont essentiels pour recréer une photo et la rendre « historiquement précise ». C’est un long processus qui nécessite beaucoup de recherches et de dévouement.

10

Conclusion

Ce qui est également souligné dans la vidéo, c’est que certaines personnes affirment que ces photos doivent être laissées intactes et que les versions colorisées ne peuvent pas remplacer le noir et blanc. Jordan souligne le fait qu’elles ne sont pas destinées à être substituées aux originales, mais ne sont qu’un supplément. Pour Jordan, la colorisation est une forme d’art. En effet, ce n’est pas tous les photographes qui sont prêts à passer des jours à redonner vie à une photo N&B. Par exemple, la photo d’ouverture de cet article a été très longue à coloriser car il y a beaucoup de fins détails et l’artiste qui a jouté les couleurs a dû prendre le temps de se documenter sur les femmes amérindiennes et les vêtements que ce peuple portait.

crédit photo : Edward S. Curtis, 1910

[via]

2 commentaires

  1. j’ai durant quelques temps pratiqué moi-même la colorisation d’images N&B avec Photoshop, mais j’effectuais toujours ce travail sur mes propres images.
    Je sais qu’avec internet, la propriété intellectuelle et morale n’a plus grand sens, mais je ne pense pas que les auteurs des images présentées soient franchement ravis de l’effet proposé !
    A moins de s’appeler Andy Warhol…. et encore !

    1. C’est souvent quelque chose que l’on fait avec ses propres photos. Il vaut mieux ne jamais les distribuer.