Une technologie de smartphones sans objectif pourrait signifier des smartphones plus minces et moins fragiles

smartphone_1

Les ingénieurs de Caltech ont peut-être résolu l’un des plus gros problèmes des smartphones: la caméra en créant une puce Superthin conçue pour être une alternative à une optique de caméra en verre. Appelé « réseau optique en phase », ou OPA, elle réplique numériquement la même capacité de collecte de lumière d’une optique ordinaire pour prendre une photo.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Ali Hajimiri, professeur chez Caltech et chercheur principal du projet, nous expliqué comment cela fonctionne:

Nous avons créé en une seule couche mince de photoniques intégrée en silicium qui émule l’objectif et le capteur d’un appareil photo numérique, réduisant ainsi l’épaisseur et le coût des appareils photo numériques. La photonique est une branche de la physique concernant l’étude et la fabrication de composants permettant la génération, la transmission, le traitement (modulation, amplification) ou la conversion de signaux optiques.

Cette découverte signifie qu’un objectif et d’autres composants qui constituent une caméra des téléphones intelligents, les plus épais, seront plus nécessaires. La lentille numérique OPA de Caltech peut être la réponse recherchée par l’industrie, ce qui permettrait aux concepteurs de rendre leurs appareils vraiment minces, sans avoir une bosse inesthétique à l’arrière de l’appareil ni les limitations que nous imposent un système optique ordinaire.

D’un fisheye à un téléobjectif instantanément

Cependant, ce ne sont pas seulement des avantages esthétiques qu’une puce OPA offrirait. Hajimiri poursuit en disant que non seulement elle imite une optique ordinaire, mais elle peut passer d’un fisheye à un téléobjectif instantanément, avec unique un simple ajustement dans la façon dont elle reçoit et converti la lumière.

La caméra et leurs capacités optiques sont un aspect important des smartphones, et l’ajout d’un zoom comme le iPhone 7 Plus d’Apple et le smartphone de Huawei, distingue ces appareils de la concurrence. Cependant, ces fonctionnalités optiques nécessitent traditionnellement encore plus d’espace pour fonctionner. En manipulant la lumière à l’aide d’un système sans objectif pour réaliser l’effet d’un zoom, cette technologie serait attrayante pour les fabricants qui cherchent à produire des appareils toujours plus petits et plus minces.

Bien que tout cela nous semble très intéressant, cette technologie est encore rendue au stade de développement. Par exemple, les images capturées par la caméra sans objectif sont de faible résolution. Le co-auteur du projet, Behrooz Abiri, termine en disant:

Lorsque cette technologie sera pleinement fonctionnelle et montrera ses avantages, les optiques pourraient devenir obsolètes. La capacité de contrôler toutes les propriétés optiques d’une caméra par voie électronique à l’aide d’une couche très mince de photoniques à faible coût, sans composants mécaniques, ou miroirs, ouvre un nouveau monde en imagerie numérique.