Sony-a9-mirrorless-camera5

Le photographe DL Byron, nous explique pourquoi l’a9 de Sony ne présente pas un problème de « banding ». Voici ses explications.

Le « phénomène Youtube »

Récemment, Jared Polin a affirmé sur Instagram, Twitter, Facebook et sur sa propre chaîne Youtube, que l’appareil photo a9 de Sony avait un problème de « banding ». Ce n’est pas le cas, mais d’abord je pense qu’il est important d’aborder le phénomène YouTube. Publier sur sa chaîne une vidéo permet d’avoir un auditoire. En proclamant qu’un défaut majeur affecte un engin et en prétendant qu’il veut partager un problème touchant un produit; agir ainsi est une façon d’être plus populaire et donc d’avoir plus de vues pour sa vidéo.

« Fro » pense que son appareil est défectueux

La procédure ici est de prendre un produit, trouver un défaut ou plus justement un « prétendu défaut » et de se précipiter à produire un vidéo avec un titre sensationnel. Parmi toutes les histoires de « bendgate » de l’iPhone, je n’ai jamais rencontré une personne dont le téléphone était plié.

Parfois, un «défaut» n’est pas un défaut, c’est un manque de compréhension de la façon dont la technologie fonctionne, et c’est le cas avec la plus récente vidéo de « Fro » (qui est son surnom). Il faut savoir que le Sony a9 fonctionne principalement en mode d’obturation électronique à la place d’un obturateur physique et mécanique. Un appareil photo doté d’un obturation électronique contrôle la durée de l’obturateur en allumant ou éteignant le capteur d’imagerie.

Si le capteur est sous tension, il capture des données, s’il est désactivé, il ne capture rien. C’est ce qui permet au Sony a9 d’atteindre 20 ips, et la façon dont un obturation électroniques fonctionne avec une certaine lumière artificielle est ce qui provoque ces «bandes». Étrangement, outre ce « prétendu problème »mentionné par « Fro », personne n’a mentionné avoir déjà rencontré ce problème avec l’a9 de Sony, sans savoir comment fonctionne la technologie qu’il utilise.

Lorsque nous regardons la lumière du soleil, elle est toujours allumé. Il y a un flux constant de photons provenant du soleil (c’est une simplification, car l’intensité et la quantité changent constamment, mais c’est un principe de base) et donc si nous prenons une photo sous la lumière du soleil, toutes les parties du capteur recevront la même intensité de lumière en même temps.

Un problème de scintillement

Contrairement à la lumière du soleil, la lumière artificielle n’est pas constante. Les ampoules fluorescentes, les LED et le tungstène s’allument et s’éteignent selon la fréquence du flux électrique qui les traverse. D’autres sources lumineuses ont diverses fréquences de l’impulsion marche / arrêt. La plupart d’entre eux clignotent plus rapidement que ce que l’œil humain peut détecter, mais il y a généralement un scintillement dans n’importe quelle source lumineuse. Si vos lumières sont à 120hz, elles s’allument et s’éteignent 120 fois par seconde, si elles sont à 60hz, elles s’allument et s’éteignent 60 fois par seconde.

En d’autres termes, certaines sources de lumière sont légèrement plus sombres pendant une fraction de fois par seconde. Avec un obturateur mécanique, tout le capteur est allumé lorsque l’obturateur augmente la cadence de prise de vue, et il est toujours allumé lorsque la cadence diminue. Cela fait en sorte qu’un appareil photo avec un obturateur mécanique est moins affecté par le scintillement, car tout le capteur est exposé à la fois. Un obturateur électronique lit des lignes d’information du capteur de haut en bas ou d’un côté à l’autre. Si l’appareil photo lit cette information pendant que la lumière clignote, il est possible que le capteur enregistre ce scintillement, et le résultat sera une suite de bandes plus ou moins foncée.

Je vous donne un exemple pou que vous compreniez bien: un capteur est composé de 10 lignes de haut en bas. Lorsque vous appuyez sur le déclencheur, le boîtier lira chaque ligne, une à la fois, de 1 à 10. Lorsque la ligne 1 est lue, la source lumineuse peut être dans sa phase de scintiller, mais au moment où l’appareil photo lira la rangée 2, la lumière peut être dans sa phase où elle ne scintille pas, et ainsi de suite. Cela signifie que chaque rangée sera relativement plus foncée ou légère plus clair que la suivante.

Un phénomène connu

Ce phénomène est très bien connu dans le monde du cinéma, où les obturateurs électroniques sont la norme. De nombreuses caméras de cinéma haut de gamme ont des paramètres anti-scintillement intégrés pour détecter et réduire cet effet. Plusieurs boîtiers sont dotés d’un système anti-scintillement; la fréquence de clignotement est mesurée afin que l’appareil photo puisse être réglé sur une vitesse d’obturation qui est un multiple de ce scintillement. Par exemple, si vos lumières clignotent à 30hz, vous pouvez prendre des photos à 1/30, 1/60 ou 1/120ème de seconde et il n’y aura pas de scintillement.

Pour revenir au problème de « Fro », le problème de « banding » n’est pas un problème. C’est un compromis être l’utilisation d’un obturateur électronique et mécanique. Lorsqu’on opère sous certaines sources de lumière artificielle, le scintillement de la lumière sera enregistré sous la forme de rayures « Fro » a pris ses photos avec l’a9 dans un stade de football. Le « banding » qu’il affirme avoir sur ses photos est causé par la fréquence de scintillement de la lumière artificielle.

Se fier à un expert en technologie

Avec une nouvelle technologie, il n’y a rien de mal à être confus. Ce qui ne va pas, c’est de blâmer l’équipement sans être un expert. Il aurait été beaucoup plus simple de questionner quelqu’un et de lui poser des questions avant de publier une vidéo qui nous révèle en fait son manque de connaissances techniques.

Ce n’est pas bon pour la réputation de « Fro », et ce n’est pas bon pour l’industrie des appareils photo en général, et ce n’est pas bon pour Sony en particulier, car ces messages se répandent et influencent les photographes qui ne connaissent rien à la technologie qui équipe leurs appareils photo.

Le problème avec YouTube c’est qu’il récompense le sensationnalisme sans se soucier des faits. Je suis certain que certaines personnes ont décidé de ne pas acheter l’a9 de Sony après avoir vu la vidéo de « Fro ».

Les produits ont des défauts et des compromis, cela fait partie de la vie. Un bon journaliste les examine et vérifie les faits avant de donner son avis «d’expert». Attention a tous ceux qui proclament qu’un produit est défectueux ou parfait, ce n’est possible pas entièrement vrai.

[via]
jupiter2000capteurmirrorlessphotosonytechnologie
Le photographe DL Byron, nous explique pourquoi l'a9 de Sony ne présente pas un problème de 'banding'. Voici ses explications. Le 'phénomène Youtube' Récemment, Jared Polin a affirmé sur Instagram, Twitter, Facebook et sur sa propre chaîne Youtube, que l'appareil photo a9 de Sony avait un problème de 'banding'. Ce n'est...