Pourquoi il faut parfois recadrer ses photos pour qu’elles aient plus d’impact pour le spectateur

format_iage_211

L’un des grands attraits des appareils photo haute résolution comme le Nikon D810 et le Canon 5DS, est la possibilité de recadrer assez fortement ses photos, sans que ces dernières soient « pixelisées »

Plusieurs formats

En règle générale, quand les photographes veulent recadrer une photo, c’est parce qu’ils veulent mettre en évidence une partie bien spécifique de leur photo. Mais il y a plus façons de recadrer une image, et celle que vous choisirez, aura un impact très important visuellement. De nombreux boîtiers de nos jours offrent un format 3:2. Certains « sans miroirs » offrent un format 4:3. Mais il y en a plusieurs autres, notamment le format 16:9 ou (1,78:1) qui donne un aspect très différent à une photo. Dans cette vidéo, le photographe Craig Roberts, nous explique d’où proviennent ces formats et leurs impacts pour le spectateur.

Traditionnellement, le format du cadre avait un lien avec le film ou l’appareil photo que vous utilisiez. Les films 35mm offraient généralement le format 3:2. Maintenant, plusieurs moniteur d’ordinateur ont un format 16:9. Dans ce format, la largeur de l’écran vaut les seize neuvièmes de sa hauteur. Il remplace le format historique de la télévision 4:3 adopté depuis les années 1950.

Le 16:9

Le format 16:9 a été adoptée pour proposer un compromis lors de la télédiffusion de films de cinéma à la télévision et s’adapte mieux à la perception oculaire humaine panoramique.

1

Autrefois, les photographes choisissaient un format qui représentait le mieux ce qu’ils souhaitaient que leurs images puissent transmettre « artistiquement ». Bien sûr, ils pouvaient le modifier dans leur chambre noire, mais ce n’était pas à la portée de tous les photographes. Avec le numérique, nous avons la chance de pouvoir modifier le format lors du post-traitement dans Lightrom, ou dans un logiciel conçu pour manipuler des images.

Le 1:1

3

Le format carré est souvent utilisé dans Instagram, mais la majorité des images qui sont publiées en ligne ont un format 3:2.

Le 3:2

4

Apprendre à voir dans différents formats peut être une façon de donner plus d’impact à vos photos, surtout si vous les partagez en ligne. Facebook et d’autres réseaux sociaux utilisent plusieurs formats d’image.

La meilleure façon de le découvrir est de tester tous ces formats, et choisir celui qui vous convient le mieux. Pour ma part, j’aime beaucoup le format 16:9. Je peux ainsi plus facilement donner à mes photos un « look » professionnel, et de plus, ce format permet à mes photos de « respirer ». Le 4:3 donne une impression de « compression ».

Si vous prenez souvent des photos de grands espace, comme des régions montagneuses ou des forêts, le 16:9 est mieux adapté, car il permet à vos photos de révéler ou de mettre en évidence ces grands étendues de verdures que nous offre la nature, alors que le 4:3 est mieux adapté à la photo de rue, car il donne une impression de « renfermement », comme nos grandes villes surpeuplées où les gens s’entassent dans les rues.

Au final, plus vous progresserez en photo et plus il vous sera facile de choisir le format qui convient à vos photos. Comme c’est souvent le cas en photographie, c’est en vous pratiquant que vous pourrez découvrir les formats les mieux adaptés à votre style de photographies.

[via]

Laisser un commentaire