IBM et Sony logent 201 Go par pouce carré sur un ruban magnétique : Les disques durs traditionnels sont-ils devenus obsolètes ?

hard_drive_1

La plupart des photographes utilisent des disques durs pour enregistrer leurs précieux fichiers RAW. Ceux qui en ont les moyens, sont passé aux SSD (Solid-state drive), car les SSD surclassent les disques durs classiques quant à leurs performances (débit, latence, consommation, etc,). Néanmoins, leurs plus grands défauts, c’est qu’ils sont coûteux et les disques mécaniques, demeurent les favoris de plusieurs photographes. Mais cela pourrait changer.

Plus de 200 Go sur un ruban magnétique

En effet, IBM et Sony, ont conçu un ruban magnétique pouvant atteindre 201 Go par pouce carré. Cette densité (non compressées) sur un simple ruban, constitue un nouveau record que partagent IBM et Sony. Appelé ruban magnétique pulvérisé (sputtered magnetic tape), ce « super ruban » ne fait que 4,7 micromètres d’épaisseur. Il est recouvert d’une fine couche de ferrite de baryum, qui un métal liquide semblable à celui utilisé dans la production de circuits intégrés.

Ce « super ruban », pourrait stocker jusqu’à 330 To de données non compressées dans une cartouche comme celle que nous utilisions pour enregistrer de la musique il y a quelques années avant que le CD et les Mp3 ne soient inventés. Cette densité permettrait de stocker l’équivalent de 330 millions de livres.

La demande de stockage ne cessant de croître, « ce super ruban », pourrait être produit à un prix plus bas que toutes les autres formes d’unités de stockage « professionnelles », car bien que jusqu’ici, le ruban magnétique surpasse en coût les disques durs traditionnels, pour le stockage de masse, comme les unités utilisées par les gouvernements ou les entreprises, il coûterait moins cher par Go.

De plus, il pourrait être adapté pour être « un peu moins performant ». Il deviendrait alors une solution abordable pour les photographes ou les vidéastes, qui doivent parfois manipuler des fichiers contenant plusieurs Go de données.

Grâce à cette découverte, IBM et Sony, démontrent que le ruban magnétique à encore de beaux jours devant lui, et ce, malgré ses 60 ans d’existence. En effet, ce ruban qui a d’abord été utilisé pour l’enregistrement du son, a été inventé dans les années 1950, et sa durée de vie peut atteindre 30 ans, lorsqu’il est stocké dans un endroit où la température et l’humidité sont contrôlés.

Source : IBM et Sony

Laisser un commentaire