Eric Kim : Pourquoi il est important d’avoir plus de « suiveurs » sur Instagram et de supprimer son compte au bon moment

hiroharu-matsumoto-freeyork-12

Eric Kim est un photographe de rue qui a su profiter des réseaux sociaux pour bâtir son entreprise. Il gagne, grâce à ses photos, jusqu’à 200 000 $ par année. Pour se faire connaître, il a utilisé notamment Facebook, Twitter, Youtube mais surtout Instagram. Pourquoi ? Parce que c’est un réseau social destiné exclusivement au partage de photos. Bien que plusieurs photographes souhaitent ne pas avoir à utiliser ce réseau pour avoir du succès et être reconnu, le fait d’utiliser Instagram est parfois un incontournable; plus vous utiliserez ce réseau à votre avantage, et plus vous vous ferez connaître et aurez du succès. C’est le cas d’Eric Kim. Voici ses conseils.

Pourquoi utiliser Instagram ?

Instagram est probablement le réseau social le plus important pour les photographes en ce moment. Mais Instagram est une bête difficile et étrange qu’il faut savoir maîtriser, car vous avez besoin d’avoir une planification à long terme; en ce sens que vous devez vous connecter et poster manuellement à chaque fois. Cela peut rendre difficile la gestion de votre travail en tant que photographe, car même si vous publiez souvent vos photos, seront-elles remarquées ?

hiroharu-matsumoto-freeyork-2

Je suis un photographe et éducateur qui a su profiter de ces réseaux. Pour que mon travail soit vu et reconnu, j’ai dû passer plusieurs heures à commenter les photos des autres et à partager les miennes. Les résultats ne ce sont pas concrétisés du jour au lendemain. Mais j’ai persisté et j’ai réussit. Comment ? En ayant des dizaines, puis des centaines de suiveurs – ou de « followers » si vous préférez.

Aucune stratégie ne peut être utilisée «bien ou mal». Vous devez simplement être honnête avec les gens et leur présenter vos meilleures photos. Grâce à cette honnêteté, plus de gens vous suivront, donc plus de « followers » pour découvrir votre travail. Ceux qui n’aiment pas vos photos, cesseront de vous suivre, mais vous aurez bâti une base de « followers » qui vous permettra de vous faire connaître. Cela semble simple et évident, mais je peux vous assurer que vous devrez être patient et d’investir de votre temps pour alimenter en bonnes photos votre compte Instagram.

Posez-vous les bonnes questions

Avant de débuter, vous devez vous poser quelques questions notamment; cette stratégie fonctionnera-t-elle ? Dois-je dévoiler ma véritable personnalité ? Comment allez-vous décider de partager vos photos ? Je recommande toujours d’essayer un peu de tout cela, car vous devez découvrir vos objectifs.

Recherchez-vous plus de clients potentiellement payants ou simplement plus de « followers » pour voir votre travail ? Ce sont des questions qui vous permettront de développer votre propre stratégie. Si vous vous ne savez pas exactement quel est votre but et votre démarche, vous échouerez. Pour ma part, j’ai choisi d’avoir plus de « followers » pour avoir plus de clients potentiellement payants. Et cela fonctionne ! Grâce à Instagram, je me suis fait connaître et des centaines de personnes viennent à mes ateliers un peu partout sur la planète.

Incentafan et autres trucs

Certaines personnes me disent que pour augmenter le nombre de « followers » il me suffit d’utiliser Incentafan. Ces gens n’ont rien compris que ce truc ne permet pas d’avoir de véritables suiveurs; ceux qui s’intéresseront à votre travail et qui paieront pour assister à vos ateliers ou vos cours sur la photographie. Le nombre de « followers » doit être intégré dans une stratégie à long terme pour gagner de l’argent. Rappelez-vous; je gagne annuellement environ 200 000 $. Le nombre de suiveurs doit s’inscrire dans une stratégie à long terme et non simplement pour avoir plusieurs personnes qui vous suivent, sans être intéressés par vos cours ou vos ateliers.

distracted-lisbon-portugal-black-and-white-street-photograp-giuseppe-milo

À mes débuts en photographie de rue, j’utilisais l’appareil photo Ricoh GR II. Grâce à l’argent que je me suis fait via mes ateliers, j’utilise maintenant un Leica. J’ai donc procédé par étapes. Vous devez appliquer la même démarche si vous désirez vivre de votre passion. Je connais des photographes qui se sont dotés d’un équipement valant plusieurs milliers de dollars. En débutant avec mon petit compact expert, j’ai déboursé environ 570 $. Cet appareil m’a permis d’apprendre à faire de meilleures photos. Je ne me suis pas doté du dernier reflex haut de gamme; un simple petit compact a été suffisant.

Cela prouve qu’il n’est pas toujours nécessaire de posséder le tout dernier reflex Canon ou Nikon pour progresser en photo. Un simple petit appareil que personne ne connaît m’a permis d’apprendre à composer mes photos, et à les post-traiter selon mes goûts avec ses RAW et Lightroom. Lorsque nous appliquons une stratégie d’affaires, il faut savoir ce qu’on veut exactement. Cela revient aux questions que j’ai énumérées au début de cet article. Si vous ne savez pas ce que vous voulez faire en tant que photographe, il est inutile d’avoir un grand nombre de suiveurs, car ils ne vous permettront pas de gagner de l’argent.

Jugez au lieu d’agir ?

Pour plusieurs photographes, ce que je suis en train de vous expliquer est trop simple; c’est tellement simple qu’ils jugeront que tout cela est évident ou que cela n’a aucun intérêt. Pourtant, pendant qu’ils jugent et ignorent mes recommandations, moi je gagner 200 000 $ par année à faire ce que j’aime le plus dans la vie. Vous pouvez vous aussi juger, mais posez-vous cette question: est-ce que je gagne ma vie avec mes photos ? Si la réponse est « non », alors vous devriez moins juger et réfléchir davantage.

J’ai supprimé mon compte Instagram

D’ailleurs, ma stratégie fonctionne tellement bien, que j’ai fait quelque chose de fou. J’ai supprimé mon compte Instagram. Pourquoi ? Je me suis rendu compte que c’était une grande distraction dans ma vie. Plutôt que de me concentrer sur mes ateliers et mes photos. J’ai gaspillé mon énergie en désirant augmenter le nombre de suiveurs. Je suis tout à fait certains que tous les photographes bénéficieraient de supprimer leur compte Instagram. Mais avant il faut savoir profiter de ce réseau social. Si vous procédez par étapes, vous aussi, éventuellement vous pourrez supprimer votre compte Instagram. Mais cela exigera une planification à long terme.

L1003240

Si vous allez sur Instagram, vous verrez que j’ai publié environ 34 photos. Pourquoi ? Parce que ce site ne me sert plus à rien. Il ne me permet plus de progresser et de me faire connaitre. J’ai appliqué ma stratégie et maintenant je n’ai plus besoin d’Instagram. Certains penseront que j’exploite ces réseaux sociaux. Je leur répondrai; pas plus que ces réseaux exploitent les utilisateurs qui les font vivre ! D’autres rétorqueront qu’Instagram n’oblige personne à s’inscrire sur ce réseau. Moi non plus je n’oblige personne à suivre mes ateliers. Alors, il est le problème ?

Mes ateliers sur la photo de rue

Si vous avez décidé de faire de la photo pour gagner votre vie, faites comme moi; utilisez Instagram pour vous faire connaître, puis supprimez votre compte. Vous serez étonné de découvrir que vous pouvez vivre très simplement de votre passion et que juger, ne vous apportera rien de constructif. Voici en terminant une vidéo d’un de mes ateliers sur la photo de rue. Vous verrez qu’il y a plusieurs participants. J’y explique en outre:

  1. Comment conquérir votre peur de faire de la photo de rue
  2. Comment passer inaperçu et prendre vos photos sans attirer l’attention
  3. Comment faire face aux gens qui sont agressifs dans la rue
  4. Les fondamentaux du design & et de la composition en photographie de rue
  5. Comment anticiper les “moments décisifs”
  6. Les meilleures ajustements pour utiliser votre appareil photo
  7. Le secret pour créer de magnifiques photos de rue en N&B
  8. Comment bien éditer vos photos avec Lightroom

J’ai également créé un groupe Facebook privé. De sorte que les participants peuvent rester en contact et continuer à partager leurs photographies les uns avec les autres. Comme vous pouvez le constater, nous pouvons vivre de la photo; il faut simplement consacrer le temps nécessaire à la création d’une bonne stratégie d’affaires, de procéder par étapes, et faire tout cela avec passion !

Au sujet de l’auteur

Eric Kim est un photographe de rue de réputation internationale. Il donne des ateliers sur la photo de rue à des centaines de photographes aux États-Unis. Vous pouvez découvrir son travail en visitant son compte Instagram ou Facebook.

crédit photo : Hiroharu Matsumoto / Fiuseppe Milo / Eric kim / Satoki Nagata

4 commentaires

  1. Je viens de plus en plus souvent sur ce blog, il y a des infos sympas comme cet article. Merci à l’administrateur du site 🙂

    1. Merci. Je vais essayer dans les semaines à venir d’ajouter un page « À propos ». Ainsi, vous saurez qui je suis.

  2. un excellent et intelligent site sur la photo, mais pas que, c’est ce qui fait tout son intérêt

    petit message pour manifester un plaisir partagé 😉