Google propose une solution qui rend les filigranes plus difficiles à supprimer

31

Une récente recherche de Google a montré qu’un algorithme peut facilement supprimer les filigranes automatiquement d’une photo, ce qui rend les images vulnérables à une utilisation non autorisée. Dans son dernier article, il présente une solution qui devrait aider les photographes et les sites internet de stock photo à accroître la protection de leurs images.

Le problème avec les filigranes c’est qu’ils sont ajoutés de manière « cohérente », en particulier sur les sites de stock photo. Cette « cohérence » permet à des algorithmes dédiés à la suppression des imperfections d’une image, de détecter le modèle utilisé pour appliquer les filigranes. Ils découvrent alors facilement quelle partie de l’image est un filigrane, et ils le suppriment entièrement pour accéder à une image « propre ». Google a développé un système automatisé pour empêcher un algorithme de détecter la cohérence d’un filigrane. Leur système est relativement simple; il ajoute des incohérences dans le modèle du filigrane.

Une déformation aléatoire subtile

Les chercheurs ont examiné plusieurs types d’incohérences qui pourraient empêcher un algorithme d’éliminer les filigranes: changer sa position, modifier l’opacité et la déformation aléatoire. Selon Google, la modification de la position et de l’opacité ne donne pas les résultats souhaités, et un algorithme peut toujours le supprimer d’une photo. Cependant, la déformation aléatoire donne les meilleurs résultats. Une déformation aléatoire très subtile peut rendre un filigrane beaucoup plus difficile à supprimer par un algorithme. Voici un exemple, mais comme c’est spécifié dans le texte, les différences sont très subtiles:

3

La déformation aléatoire subtile n’affecte pas l’aspect visuel du filigrane, mais il empêche un algorithme de détecter le motif, car ce dernier n’est plus « cohérent ». L’algorithme peut encore analyser les images, mais la détection de tous les changements est une tâche plus exigeante lorsque le même processus est appliqué à une série de photos. Voici un autre exemple: à gauche vous avez un motif cohérent et à droite une déformation d’un motif aléatoire:

photo_5

Avec des résultats comme ceux-ci, il est seulement possible d’enlever le filigrane manuellement. C’est un travail fastidieux, et beaucoup de gens risquent d’abandonner le vol d’image à cause de cela. Cependant, Google affirme qu’il n’y a aucune garantie que ce motif aléatoire ne sera jamais cassé dans le futur. Mais pour l’instant, cela peut être une solution pour tous les photographes, car nous savons tous qu’il est très facile de supprimer une signature ou un filigrane sur une photo. Plusieurs photographes se font quotidiennement voler leur travail. La solution de Google, bien qu’elle ne soit pas parfaite, réduira la possibilité de voler une image.

Richard Prince

Un très bon exemple est celui de Richard Prince, qui a inventé le terme « rephotographie ». En 2014, Prince avait fait les manchettes en volant des images sur Instagram et en les vendant pour plus de 3 millions de dollars dans une galerie de photos à New York. Voici une des photos volées par Prince:

Évidemment, les gens sur Instagram ne pourraient pas utiliser la technique de Google, car cela nuirait à la qualité des photos. Mais cela pourrait devenir un excellent moyen de protéger son travail pour les photographes.