plage_dynamique_1

Depuis quelques mois, il est question de la plage dynamique du Canon 6D Mark II, qui ne sera pas exceptionnelle. Bien que cela ne soit pas un cas que nous rencontrons tous les jours, parfois, avoir un appareil photo avec une gamme dynamique large peut faire la différence entre une photo sombre et bruitée et une photo claire et nette. C’est le cas du Nikon D750. Lors de la dernière éclipse du soleil, le photographe Dan Plucinski a pris en photo ce phénomène céleste au format RAW avec son Nikon D750.

Le Nikon D750

Plucinski est arrivé à l’emplacement qu’il avait choisi en Oregon à 6 heures du matin et s’est installé pour son shooting. Pendant la phase totale de l’éclipse du Soleil, Plucinski a pris plusieurs photos avec son Nikon D750. Celle ci-dessous a été capturée sans filtre à f/11, 1 /8 seconde et 100 ISO:

1

Mais cette photo n’a pas précisément capturé ce que l’œil humain pouvait voir à ce moment. Comme Plucinski travaillait avec des fichiers RAW venant de la fonctionnalité « Bracketing » de son appareil, il y avait beaucoup de détails à récupérer. Voici à quoi ressemblait sa photo après l’ajustement de l’exposition:

3

Plucinski nous explique :

Le « brouillard » provient en fait des feux sauvages de la Whitewater qui couvraient 27 kilomètres carrés. J’ai utilisé la fonctionnalité « Bracketing » de mon boîtier avec l’intention d’utiliser le HDR, mais après avoir vu le nombre d’images que j’avais, j’aimais simplement l’authenticité d’une seule exposition comme celle-ci. Avoir ce degré de flexibilité est un des énormes avantages des RAW sur les JPEG. Le Nikon D750 est un appareil photo connu pour avoir une gamme dynamique fantastique. Et si vous vous demandez à quoi ressemblaient les détails en essayant de les récupérer à partir d’une photo JPEG, voici ce que j’avais:

jpegshadows_31

Voici la différence entre la plage dynamique du Nikon D750 et celle du Canon 6D Mark II:

plage_dymanique_1

Rappelons que le Nikon D750 est sortie le 12 septembre 2014 (2 199 €, il est vendu en 2017 sur Amazon pour 1 700 €) et le Canon 6D Mark II le 29 juin 2017 (2 099 €). Bien que cet exemple ne se rencontre pas tous les jours, c’est quand même une preuve, qu’avoir un appareil photo dont la plage dynamique est grande, est un avantage dans certaines situations.

crédit photo : Dan Plucinski

jupiter2000canonfull framenikonPlage dynamiquereflex
Depuis quelques mois, il est question de la plage dynamique du Canon 6D Mark II, qui ne sera pas exceptionnelle. Bien que cela ne soit pas un cas que nous rencontrons tous les jours, parfois, avoir un appareil photo avec une gamme dynamique large peut faire la différence entre...