Fuji lance le X-E3 : Un hybride bien conçu mais sans surprise pouvant filmer en 4K

x_e3

Fujifilm a lancé une mise à jour de son modèle de milieu de gamme: le Fujifilm X-E3. Il est doté du même capteur X-Trans III de 24 mégapixels que nous retrouvons dans le X-Pro2. Cela le rapproche des autres modèles d’entrée de gamme, comme le X-A3, X-T20 et X100F récemment lancés. Voici en détail ce que nous offre ce nouvel appareil photo.

Le Fuji X-E3

Le X-E3 offre la vidéo 4K UHD à 25 ips, ou 1080p jusqu’à 60 ips. Il dispose d’un écran LCD tactile non inclinable de 3 pouces de 1,04 Mpts, et de tous les modes de simulation de film qui ont fait la joie des adeptes de fuji. Il est également doté d’une connectivité Bluetooth pour un transfert rapide vers votre téléphone – il s’agirait du premier hybride de fuji à en être doté. Mais malheureusement, il perd son flash, lequel se trouvait dans le X-E1, X-E2/X-E2S.

1504764098000_IMG_856587-745x432

Quant à l’ergonomie du X-E3, elle s’inspire du X100F avec un joystick pour piloter les collimateurs AF. Il est équipé d’un microphone intégré, mais dispose également d’une prise de microphone stéréo externe. Son capteur est un CMOS X-Trans III APS-C de 24 mégapixels, que l’on trouve sur les X-Pro2, X-T2 et X-T20, sa plage ISO est de 200 à 12 800 (100 à 51 200 en mode étendu).

1504764098000_IMG_856782-745x238

Le système autofocus à 325 points est identique à celui du X-T20. Du côté du viseur, il demeure inchangé; c’est un OLED de 2,36 Mpts. Son mode rafale est de 8 images par seconde avec l’obturateur électronique ou 14 images par seconde avec l’obturateur électronique. Quant au Wi-Fi, il est évidemment présent, mais le GPS est absent.

Fiche technique

  • Monture : Fujifilm X
  • Format : APS-C
  • Capteur : 24.3 mégapixels
  • Ratio : 3:2
  • Type de capteur : CMOS X-Trans III (23.6×15.6mm)
  • Formats image : JPG, RAW, MOV
  • Profondeur des bits : 14-Bit
  • WiFi : Oui (transfert des fichiers et commande à distance)
  • GPS : Non
  • Système anti-poussière : Oui
  • Flash : Non
  • Mise au point : Autofocus à détection de contraste et corrélation de phase, manuelle
  • Bluetooth : Oui
  • Stockage : SD / SDHC / SDXC
  • Vidéo : 4K (25 im/s, H.264), son stéréo
  • Compensation d’exposition IL : +/- 5 IL par 1/3
  • Vitesse : 1/4000s – 30s, obturation électronique jusqu’au 1/32 000s, B
  • Mode d’exposition : PSAM
  • Mode rafale : 8 im/s (obturateur mécanique), 62 Jpeg
  • Plage ISO : 200 – 12 800  (100 – 51 200 étendue)
  • Viseur : OLED de 2,36 Mpts, 0,62x
  • Connectiques : Hi-speed USB, mini HDMI, micro, télécommande
  • Batterie : Li-Ion NP-W126S, 1 280 mAh
  • Dimensions  : 121,3 x 73,9 x 42 mm
  • Poids : 337 g (avec batterie et carte SD)

Le X-E3 sera offert en noir ou argent en octobre 2017 pour 899 €. Il sera également offert en kit avec le XF 18-55mm pour 1 299 €, ou avec le XF 23mm pour 1199 €. La poignée MHG-XE3 coûtera 129 €.

2 commentaires

  1. Je trouve que Fuji tourne un peu en rond, ils sortent des boitiers différents mais en fait, on peut presque dire que c’est un seul boitier décliné en différentes versions et à plusieurs prix avec différentes fonctions (mais quand même, ça reste tout un peu similaire, le capteur est le même sur toute la gamme, à priori on aura la même qualité avec toute leurs nouvelles gammes).
    Ce n’est pas prévu chez ce constructeur, mais un FF mirrorless permet plus de possibilités, et d’évolutions, on peut mettre du 24 ou 50 Mp, monter plus dans les Iso, etc… Les Aps-c restent un peu plus limité du à la taille de leur capteur…
    C’est un peu dommage, car ils ont quand même un beau savoir-faire et des produits de qualité…

    1. Je suis assez d’accord avec vous. Moi qui ne suis pas un fan de Fuji, bien que j’admire son audace, je m’y perds parfois avec toutes ces versions.

Laisser un commentaire