Un nouveau firmware pour le X-Pro2 : Le 4K et plusieurs autres fonctionnalités

firmware_1

Fujifilm a annoncé aujourd’hui qu’une série de mises à jour des firmware de plusieurs appareils photo seront disponibles cette année, notamment pour leur modèle phare; le X-Pro2, qui pourra produire de la vidéo 4K. Pour certains photographes, le 4K n’est pas nécessaire, mais pour d’autres, cela signifie qu’il ne sera plus nécessaire d’acheter une caméra. Voici les améliorations que ce nouveau firmware apportera au X-Pro2.

Fujifilm X-Pro2 Version 4.0

  1. Ajout de la vidéo 4K compatible avec les modes de simulation de film (à l’exception de la sortie HDMI pour l’enregistrement).
  2. Ajout du mode « tethering » via la prise USB ou le Wi-Fi à l’aide d’un logiciel compatible pour permettre le transfert d’images vers un ordinateur ou pour contrôler l’appareil photo à partir d’un ordinateur.
  3. Un nouvel algorithme de suivi AF améliorera l’AF-C pour suivre les sujets en mouvement. (deux fois plus rapide que l’AF actuel)
  4. Support du logiciel FUJIFILM X RAW STUDIO qui permettra aux utilisateurs de convertir des fichiers RAW avec le logiciel X-Processor Pro.
  5. Amélioration de la facilité d’utilisation du contrôleur radio, permettant aux utilisateurs de photographier avec un flash de studio tiers compatible en mode haute vitesse ou TTL via leurs contrôleurs radio.
  6. Support de la sauvegarde et de la restauration des paramètres d’un boîtier à un autre via FUJIFILM X Acquire.

Cette mise à jour du firmware sera disponible en téléchargement à la fin de 2017.

[via]

2 commentaires

  1. Fuji se moque de ses clients ouvertement, ils ont annoncé que le XPro 2 n’avait pas la même architecture que le XT-2 et qu’il ne pourrait pas produire de la 4K…
    Également, le tethering un an après, c’est clairement du bridage de matériel par voie logiciel…

    bon on va dire que tous les constructeurs font un peu de bridage, souvent pour des causes de marketing…

    Si Fuji veut devenir numéro un des mirrorless, il va devoir composer avec des concurrents très sérieux comme Sony, Nikon et Canon qui finiront « un jour » à produire un mirrorless

Laisser un commentaire