Le Lens Tagger : Ajoutez les données EXIF à vos fichiers numériques si vous utilisez un objectif sans puce

old-lens-1

Je ne sais pas si vous êtes comme moi, mais j’aime beaucoup le rendu des vieux objectifs. Ils offrent souvent un rendu plus « organique » et moins artificiel. Ils sont également moins chers. Par exemple, sur eBay vous pouvez en trouver pour 20 €. Toutefois, ils sont dépourvus de puces qui permettraient l’ajout des données EXIF aux fichiers RAW. Mais il existe une solution de contournement à ce problème.

Le plugin Lens Tagger

Le photographe Micael Widell nous présente dans sa vidéo la solution, laquelle consiste à un simple plugin appelé le « LensTagger« . Ce plugin vous permet d’ajouter les métadonnées EXIF à vos fichiers RAW. Après l’avoir téléchargé, il exécute l’outil ExifTool en arrière-plan pour écrire les métadonnées. Il est donc important de télécharger et d’exécuter les deux plugins. Avant d’exécuter Lens Tagger, sélectionnez toutes les images que vous souhaitez utiliser et enregistrez les métadonnées dans le fichier afin d’inclure toutes les modifications que vous avez effectuées jusqu’à ce point. Voici la procédure: Metadata > Save Metadata to file.

lightroom_lenstagger_save_metadata_to_file

Après cette étape, allez simplement dans Plug-in Extra > LensTagger. Vous pouvez maintenant commencer à écrire les métadonnées dans vos fichiers.

lenstagger_launch

Vous pouvez également ajouter le nom de l’objectif, la distance focale et toutes les autres informations que vous jugez utiles. Vous trouverez ces informations dans la base de données d’objectifs en ligne. Assurez-vous d’appuyer sur la commande « mise à jour » pour mettre à jour vos nouvelles informations.

lenstagger-3

Lorsque cela est terminé, faites simplement un clic droit sur vos photos pour effectuer > Métadonnées> Lire les métadonnées à partir du fichier RAW, pour que Lightroom puisse mettre à jour cette information. Maintenant, vos images afficheront correctement les EXIF sur votre ordinateur ou sur n’importe quel appareil, même sur des sites internet.

Voici le lien pour télécharger le plugin Lens Tagger et voici l’autre lien pour l’outil ExifTool pour Windows et ExifTool pour MAC. Voici le lien pour savoir comment installer ce plugin. Pour plus de détails, vous pouvez consulter le site internet de Micael Widell.

crédit photo : Micael Widell

6 commentaires

  1. « Ils (vieux objectifs) offrent souvent un rendu plus « organique » et moins artificiel ».

    Ça veux dire quoi cette affirmation, lorsqu’ils sont installés de toute façon sur un boîtier numérique?

    Vous transposez une pensée nostalgique qui s’appliquait peut-être mieux à l’image numérique vs image analogique, dans sont rendu final…

    Svp, expliquez-moi?

    1. La conception optique (et les éléments) des anciennes optiques n’est pas la même que les nouveaux objectifs. Donc le rendu est différent, même sur des boîtiers numériques.

  2. Mon questionnement ne se veut pas une recherche de polémique, mais je ne comprends pas d’avantage. Je ne comprends pas les qualificatifs « organique » et moins artificiel ».
    La technologie, et les traitements ont beaucoup évolués. Ces différences peuvent expliquer une précision, une acuité différentes entre les vieux optiques et les nouveaux. Des prouesses techniques sur ces vielles optiques lors de leurs sorties, peuvent certes leur conférer un respect mérité, mais il me semble que c’est plus de l’ordre de la nostalgique. C’est vieux objectifs sont-ils perçus aujourd’hui de façon trop romantique, en dehors de considérations objectives?

    1. Merci pour votre commentaire respectueux, car ici je ne supprime jamais les commentaires des lecteurs, seulement lorsqu’ils sont insultants; ce qui n’est pas votre cas. Pour revenir aux objectifs « vintages », vous dites « mais il me semble que c’est plus de l’ordre de la nostalgique. », c’est en effet une impression que vous avez car ils ne sont optiquement (donc physiquement) pas identiques aux nouveaux objectifs.

      Les critères optiques d’un objectif sont (entre autres) le pouvoir séparateur, le contraste, la transmittance, l’absence d’aberration chromatique, géométrique, de distorsion (optique) et de vignetage, la résistance au flare, etc. Toutes ces caractéristiques influences l’apparence des images, de sorte que les objectifs vintages, ont un rendu très particulier. Ils ne sont « meilleurs », juste différents.

  3. Bonjour,
    Je découvre avec un très grand intérêt votre site et à propos des objectifs argentiques je confirme pour le rendu si particulier que j’ai découvert sur Flickr : des objectifs couplés avec le Sony A7 par exemple m’ont particulièrement étonné .Je pense acquérir un Sony A 7 R ou S en grande partie pour pouvoir utiliser d’anciens objectifs . Je réfléchis encore .Si vous avez des conseils ou avis ?
    Merci et au plaisir de vous lire.

    1. C’est également ce que je crois, mais pour plusieurs photographes, rien ne peut remplacer une nouvelle optique. C’est triste car les anciennes offrent des rendus parfois uniques.