datacolo_spyder_5_pro

Je vous rappelle que notre concours concernant la sonde de calibration Datacolor Spyder 5 Pro, se poursuit jusqu’au 19 octobre à minuit. Cette sonde permet d’étalonner un écran pour les photographes voulant post-traiter leurs photos et avoir des couleurs fidèles à la réalité. Mais plusieurs photographes ne savent pas comment utiliser une sonde de calibration et font l’impasse sur la calibration. Ces derniers se retrouvent avec des photos qui ne sont pas correctement post-traitées.

Les pixels d’une image

Pour débuter, ce qu’il faut savoir c’est qu’une image numérique est constituée de millions de pixels. Chacun de ces pixels peut afficher un grand nombre de couleurs. Il faut donc qu’un écran soit capable de restituer au plus près les couleurs qui ont été codées par votre appareil photo lors de la prise de vue.

Si les couleurs ne sont pas fidèles à la réalité, le post-traitement n’aura servi à rien. Il pourrait même aggraver les choses, parce que si vous croyez que votre écran montre les « vraies » couleurs, vous procéderez à votre post-traitement en modifiant certains paramètres, mais ces derniers ne feront qu’intensifier l’écart entre les couleurs de votre photo et les véritables couleurs d’une scène. Il est donc indispensable de calibrer son écran.

Voici les étapes d’un processus de calibration

  • Installez le logiciel fourni avec la sonde.
  • Assurez-vous que l’écran est allumé depuis au moins 15 minutes parce que les couleurs varient lorsque l’écran vient tout juste d’être allumé
  • Lancez le logiciel.
  • Lorsque le programme le demande, suspendez la sonde à l’endroit indiqué.
  • La sonde analyse votre écran et crée un profil dans votre ordinateur.
  • Grâce à ce profil, votre écran affichera les vraies couleurs.

Les sondes Datacolor sont de très bons outils pour faire ce travail. Voici une vidéo montrant l’ensemble de ce processus avec la sonde Datacolor Spyder 5 Pro:

La lumière ambiante

Une autre fonctionnalité importante de ces systèmes de calibration est la lecture de la lumière ambiante. Essentiellement, ces systèmes ont également un capteur intégré à l’avant de l’appareil, et ajusteront la luminosité de votre moniteur en fonction de votre environnement. Donc, que vous travailliez dans une salle peu éclairée, ou devant des fenêtres laissant passer le soleil, vous pouvez être sûr que votre moniteur affiche avec précision la luminosité et les couleurs.

Calibration-Example-Brightness

Pour simplifier cela, pensons plutôt à la balance des blancs et à l’exposition. Avec les paramètres par défaut sur votre moniteur, vous êtes probablement surexposé de 1/2 à 1 stop. Cela signifie que vos images vont apparaître beaucoup plus sombres que celles affichées avec un moniteur calibré. La plupart des moniteurs sont paramétrés à des température de couleurs de 6500K (sRGB), mais manquent souvent leurs cibles jusqu’à 200K pour leurs réglages par défaut. Ainsi, même si une photo peut paraître agréable à regarder sur votre moniteur, elle peut être beaucoup plus « claire » ou plus « chaude » pour les moniteurs calibrés. Voici comment un écran peut afficher une image selon qu’il soit calibré au non :

Calibration-Example-WhiteBalance

Les écrans d’Apple n’ont pas besoin d’être calibrés

Ce n’est tout simplement pas vrai. Bien qu’Apple (et de nombreuses autres marques) calibrent tous leurs moniteurs en usine, cela ne signifie pas qu’ils restent calibrés, ou qu’ils soient calibrés correctement. La plupart des logiciels d’étalonnage suggèrent de calibrer votre moniteur toutes les 2 à 6 semaines pour s’assurer de leur précision. Pourquoi ? Parce que la température de couleur et la luminosité de l’écran vont progressivement changer au fil du temps. Ainsi, alors que l’écran peut être étalonné à une balance des blancs de 6500K lors de l’achat, il peut après quelques semaines afficher 6300K. Il en résulte des températures de couleur incorrectes.

Au final, n’importe quel type d’étalonnage est meilleur que pas d’étalonnage du tout. Si vous êtes curieux de savoir où se trouve votre moniteur et que vous n’êtes pas intéressé par l’achat d’une sonde, je vous suggère de faire imprimer une photo dans un grand laboratoire d’impression, sans correction des couleurs. Quand elle arrivera, comparez-la à l’image de votre moniteur et réglez ce dernier pour qu’il corresponde le mieux à la luminosité de l’impression et à l’étalonnage des couleurs. Certes, ce n’est pas la meilleure méthode, mais ça va faire le boulot.

Pour ma part, je préfère utiliser une sonde. Ainsi je suis certain que mon moniteur est parfaitement calibré. C’est la raison pour laquelle je fais ce concours. Sinon vous pouvez tâtonner pendant des heures, sans jamais être certain que votre écran est parfaitement calibré.

Pour plus de détails sur les solutions offertes par Datacolor, vous pouvez visiter leur site internet.

crédit photo : Zach Sutton

jupiter2000calibrationconcoursDatacolorécransonde
Je vous rappelle que notre concours concernant la sonde de calibration Datacolor Spyder 5 Pro, se poursuit jusqu'au 19 octobre à minuit. Cette sonde permet d'étalonner un écran pour les photographes voulant post-traiter leurs photos et avoir des couleurs fidèles à la réalité. Mais plusieurs photographes ne savent pas...