Irene Rudnyk partage sa première expérience avec un appareil photo grand format

IreneRudnykLargeFormat-2017

Toute personne qui est fan de la photographie traditionnelle aujourd’hui connaît le rendu unique du grand format. Dans une de ses récentes vidéos, la photographe de lumière naturelle Irene Rudnyk utilise pour la première fois ce magnifique médium, avec des résultats assez étonnants.

Irene Rudnyk

Beaucoup de photographes connaissent Irène pour ses photos tout en douceur prises en lumière naturelle. J’ai d’ailleurs déjà publié un article à son sujet. Dans la vidéo ci-dessous, nous la voyons essayer deux beaux boîtiers grand format avec l’aide d’Andrew Bolton. Si vous êtes curieux de savoir ce que c’est que de remonter dans le temps et de travailler avec ce médium intemporel, vous aurez certainement beaucoup de plaisir à regarder cette vidéo.

Une des choses qui font de cette vidéo est un aperçu intéressant de la photographie grand format est la façon dont Irene a pu répondre à quelques questions de base. Tout d’abord, nous apprenons ce qui rend ce médium encore particulièrement intéressant pour les photographes : la taille des négatifs qui commence à 4 x 5 pouces, et peut aller jusqu’à 20 à 24 pouces.

Cela signifie que les images sont d’une très grande qualité et d’une grande résolution et qu’elles ont une faible profondeur de champ. Ensuite, Irene mentionne deux types de boîtiers grand format: le monorail et le field. Pour cette séance, elle a surtout utilisé une boîtier Combo SCII RS 4 × 5. Si vous avez suivi le travail d’Irene, vous remarquerez le changement dans son processus de travail.

Par exemple, elle utilise un appareil photo Polaroid pour avoir un « aperçu ». Mais cela montre aussi qu’elle sait travailler avec des lampes de studio. Ses résultats sont vraiment beaux, et définitivement bien faits pour une première séance avec un boîtier grand format. Même ses pelages Polaroid expirés étaient vraiment super. Je pense que ce médium confère une certaine ambiance à son style visuel déjà impressionnant, comme la faible profondeur que produisent ces appareils. Voici un exemple d’une de ses photos prise à f/5.6, 400 ISO, 1/30 de seconde :
irene-31

Pour découvrir le travail d’Irene Rudnyk, n’oubliez pas de regarder la vidéo. Vous découvrirez une autre façon de créer de magnifiques photos. Vous pouvez également visiter sa page 500px ou Facebook.

crédit photo : Irene Rudnyk

Laisser un commentaire