Découvrez Capture One Pro 10 avec le photographe Quentin Décaillet

c1-2017

Plusieurs lecteurs du blog, m’ont fait remarquer que le tuto concernant Capture One Pro de Tuto.om n’était pas gratuit. Bien que selon moi ce tuto était plus abordable pour les débutants, le photographe et retoucheur professionnel Quentin Décaillet, offre dans sa chaîne Youtube gratuitement, une série de tutos divisés en petits clips de 6 à 12 minutes, dans lesquelles il aborde divers aspects de ce logiciel.

Capture One Pro 10

En tout, il y en a 18. Cela va de la découverte de l’interface de Capture One Pro, du traitement des fichiers RAW en N&B, aux ajustements basiques. Ce qu’il y a de particulièrement intéressant, c’est le fait que tous ces tutos sont fait avec Capture One Pro 10, alors que le tuto de tuto.com, était fait avec la version 9. Toutefois, l’inconvénient est que ces tutos peuvent être plus difficiles à suivre pour un débutant.

Alors si vous être intéressé à découvrir une alternative à Lightroom et ce, gratuitement, vous pouvez consulter la chaîne Youtube de Quentin Décaillet en cliquant ici : Capture One Pro 10.

c1-5

J’ai visionné quelques-uns de ces tutos; ils sont très bien faits, mais pour pouvoir suivre plus facilement toutes ces explications, je vous suggère de télécharger une version d’essai gratuite de C1, afin que vous puissiez vous retrouver parmi cette multitude d’informations.

Vous pouvez télécharger une version d’essai gratuite en cliquant ici : Capture One Pro 10. Cette version gratuite sera opérationnelle pendant 30 jours. Elle offre toutes les fonctionnalités de la version payante et est compatible avec Windows 7, Windows 8 et Windows 10 64-bit (149 Mo). Si vous êtes avec Mac, elle est compatible avec OSX 10.11.6 ou 10.12.x (316 Mo).

Si vous êtes un nouvel utilisateur, vous devez créer un compte. Lorsque cette étape est faite, vous recevrez un lien dans votre boîte mail pour activer votre compte. En cliquant dessus, une fenêtre s’ouvrira et vous pourrez débuter le téléchargement de Capture One Pro 10.

crédit photo : Quentin Décaillet

2 commentaires

Laisser un commentaire