Sony dévoile l’A7R III : La troisième itération d’un boîtier orienté vers les professionnels

a7r3_2017

Sony vient enfin de dévoiler le très attendu boîtier « mirrorless » A7R III, quelques mois après l’annonce de l’A9; un autre boîtier qui devrait être renouvelé en début de 2018.

Le Sony l’A7R III

Cet appareil plein format, est doté d’un capteur CMOS Exmor R d’une définition de 42 mégapixels BSI (Back Side Illuminated) sans filtre passe-bas et d’un module AF par corrélation de phase de 399 points, couvrant 68 % du champ de vision.

af-1

Son mode autofocus continu « Eye AF » est deux fois plus performant que l’ancien modèle. La dynamique du capteur, qui pour moi est d’une très grande importance, est annoncée comme équivalente à 15 IL, sa plage ISO s’étend de 100 à 32 000 (50 à 102 400 ISO en mode étendu). Sa puce d’imagerie est un Bionz X de dernière génération, offrant une vitesse de traitement presque 2 fois plus rapide que l’A7R II. Son mode rafale est de 10 images par seconde avec suivi AF (avec l’obturateur mécanique ou électronique).

arriere-a7r3-2017

Outre ces intéressantes caractéristiques, nous retrouvons également dans l’A7R III un système de stabilisation mécanique sur 5 axes qui fonctionne avec toutes les optiques. Cela permet un gain de 5,5 IL et un nouveau mode de prise de vue par déplacement du capteur « Pixel Shift Multi », permettant d’obtenir une image finale de 169,6 mégapixels.

Son EVF

Quant à son EVF, tant décrié par les utilisateurs de reflex, ce dernier est un OLED composé de 3 686 000 points avec un taux de rafraîchissement variant de 60 à 120 images par seconde, lequel est inclinable de 90° vers le haut et 45° vers le bas. Du coté de l’écran LCD, ce dernier offre une définition de 1 440 000 points et une fonctionnalité de mise au point tactile.

sony-a7R-IIId

Le tout peut être stocké sur deux cartes SD. Son boîtier est en alliage de magnésium et grâce à de nombreux joints d’étanchéités, il est résistant à la poussière et aux éclaboussures. Quant à la vidéo, l’A7R III offre le 4K UHD à 25 images par seconde (seulement), ou 1080p à 100 images par seconde.

dessus-2017

Des profils S-Log2 et S-Log3 permettent de produire des vidéos aux « look » plus professionnelles. Ce petit bijou de technologie est également équipé des prises microphone, casque d’écoute, HDMI, synchro flash, ainsi que d’une prise USB-C compatible USB 3 Gen1, qui permet de recharger la batterie NP-FZ100, laquelle est bonne pour 530 vues avec le viseur, 650 avec l’écran.

coté-2017

L’A7R III sortira en novembre 2017 au prix de détail suggéré de 3 500 €. Pour plus de détails, vous pouvez visiter le site internet de Sony.

5 commentaires

  1. J’attend de voir les 15IL ! Si seulement canon pouvais avoir son capteur …
    Je pense que pour des photos posées, style archi, je rajouterai un nikon 8X0 ou un Sony A7rX.
    Je regrette aussi une évolution du rx1 …

  2. les 15 IL, c’est énorme, par contre, je n’ai pas compris « 15 stops of dynamic range due to the processor of the camera. This is only at low resolution but they’re not sure how high of an ISO that will extend to »…

    autre question, comment fait-on la mise au point, avec le petit bouton qui ressemble plus ou moins à un joystick ?…

    Ça fait un peu peur tous ces boutons, je sais que c’est des touches de fonctions et autres, mais est-ce que ça ne gêne pas au final d’en avoir trop et que l’utilisateur se trouve un peu perdu si il ne l’utilise pas tous les jours… ?