Nikon fermera son usine chinoise alors que le marché des appareils photo compacts continue de se rétrécir

nikon_compact-2017

Ce n’est une surprise pour personne que le marché des appareils photo compacts son un segment de la photographie qui ne permet plus aux grandes marques de faire des bénéfices. Cela a débuté depuis des années. En effet, selon le site internet Nikkei, les ventes mondiales d’appareils photo compacts sont en baisse à moins d’un dixième de leur sommet. Et tout cela grâce aux smartphones.

Nikon fermera son usine en Chine

Alors que les smartphones ne sont pas en train de tuer les ventes de reflex numériques, cependant ils sont en train de détruire les ventes des compacts. Nikkei rapporte que Nikon fermera son usine en Chine, laquelle fabrique principalement leurs compacts d’entrée de gamme et leurs objectifs SLR.

Certaines entreprises, comme Olympus, adoptent une stratégie d’affaires différente de celle de Nikon en proposant des appareils photos où les téléphones ne peuvent pas vraiment aller. Les rendant par exemple plus robustes et imperméables. Alors que Nikon, a plutôt choisi de réduire ses pertes en externaliser une partie de sa production, il n’a cependant pas l’intention de cesser de vendre ses appareils en Chine, où il contrôle environ 30% du marché.

Mais, il ne fait aucun doute que les appareils photo compacts sont en train de mourir, surtout les « bas de gamme », et ce, en dépit du fait que d’autres compacts se vendent très bien, notamment le Canon G7X II et le RX100 V de Sony, qui sont omniprésents parmi les vloggers.

Nikon prévoit que ses ventes diminueront de 7% à 700 milliards de yens pour l’année complète se terminant en mars 2018. Son objectif est donc de se concentrer davantage sur les reflex et autres modèles haut de gamme pour améliorer sa rentabilité.

Avec les rumeurs d’un nouveau boîtier sans miroir haut de gamme, Nikon peut espérer se rattraper, alors que Sony domine dans ce segment, avec sa série des A7 et le nouveau A9. L’usine de Jiangsu qui sera fermée emploie environ 2 500 travailleurs.

[via Nikkei]

2 commentaires

  1. Nikon a peut-être fait l’erreur de ne plus produire de compact haut de gamme comme les RX100 et les G7X.

    Les compacts bas de gamme sont remplacés par les smartphones. Ce qui est assez logique vu la montée de qualité de ces dernier.

    Les reflex sont « Matures ». Ils sont à un palier, ou les reflex d’il y a quelques années sont toujours très bons et n’ont pas besoin d’être changés. Il n’y a plus le même besoin de remplacement. Donc le marché stagne.

    Les hybrides ont un peu plus de succès car la niche n’est pas encore remplies. Ce qui explique qu’ils sont pour l’instant plus haut dans les ventes. Mais ils commencent aussi à être « Matures » et vont peut-être suivre la stagnation des Reflex (peut-être dans quelques années ?).

    Mais il reste encore sûr que pour une photo de qualité, le reflex est toujours dans la course et est maintenant rejoint par les hybrides.

    1. C’est ce que je crois. Les derniers smartphones produisent des photos d’une qualité étonnante et cela semble satisfaire plusieurs utilisateurs. Les reflex et les hybrides seront là encore pour longtemps. Ils seront utilisés par les « vrais » photographes.

Laisser un commentaire