Nikon annonce l’arrêt de toutes ses opérations de vente au Brésil

nikon-d500-body

Il y a quelques semaines à peine, Nikon annonçait la fermeture de son usine en Chine. Aujourd’hui, Nikon annonce une nouvelle fermeture, mais cette fois au Brésil. En effet, l’entreprise nipponne a annoncé la fermeture de toutes ses opérations de commerce électronique au Brésil. Cela signifie que les clients brésiliens ne pourront plus acheter d’équipement Nikon dans leur pays et que la seule option sera d’acheter sur le marché gris.

Nikon cesse ses opérations au Brésil

L’annonce a été faite sur la première page du site de Nikon Brésil. Il est indiqué que l’entreprise mettra fin aux ventes de tous les appareils photo, objectifs et accessoires au Brésil. Cependant, leur service à la clientèle et leur assistance technique continueront à fonctionner normalement. Voici le communiqué de presse (traduit du portugais) :

Nikon do Brasil Ltda annonce la fermeture du commerce électronique au Brésil. Nikon Corporation optimise les structures en R&D, de vente et de fabrication dans le cadre d’une restructuration à l’échelle mondiale.

Dans le cadre de ce processus, à partir du 31 décembre 2017, conclura la vente des boîtiers, d’objectifs et d’accessoires photographiques pour le marché brésilien, actuellement commercialisé exclusivement via son l’e-commerce et Nikon Store. Les autres secteurs d’activité de la société, y compris le service à la clientèle et l’assistance technique, continueront à fonctionner normalement.

Jusqu’au 31 décembre 2017 les produits sous garantie, y compris ceux commercialisés via le commerce électronique de Nikon Brésil, continueront d’être honorés pour la période de garantie. Pour les produits hors garantie, si possible, une assistance technique sera fournie sur la base des coûts approuvés par les propriétaires.

São Paulo, le 06 novembre 2017.

Auster Nascimento

Président – Nikon do Brasil

Nikon cherche, semble-t-il à reprendre sa place en tant que deuxième plus grand fabricant mondial de produits photographes; cette fermeture en est la preuve, cependant, un commentateur de Nikon Rumors souligne que «NOBODY» au Brésil achète du matériel de source officielle parce que les taxes sont trop élevées.

Quelques personnes affirment que plusieurs utilisateurs achètent des appareils photo au Paraguay et les revendent au Brésil, et qu’au final, cette annonce faite par Nikon n’affectera pas le marché au Brésil. Toutefois, beaucoup de gens se demandent – est-ce juste une partie de la stratégie d’affaires de Nikon, ou ont-ils échoué à rationaliser leurs opérations ? Une chose est sûre cependant, Nikon ne sera plus jamais le même !

[via Nikon Rumors]

Laisser un commentaire