Eastman Kodak fait plus de 400 mises à pied dû à des problèmes financiers

kodak-2017

Eastman Kodak Co. a annoncé qu’ils suppriment 425 emplois en raison d’une perte financière importante au troisième trimestre de 2017. Comparés à la même période l’an dernier, les revenus de l’entreprise ont diminué de 8%. Ils ont donc décidé de licencier environ 7% de leur effectif global, espérant que cela les aidera à générer des liquidités au quatrième trimestre 2017.

Dans son communiqué de presse, Kodak a déclaré une perte nette de 46 millions de dollars sur des revenus de 379 millions de dollars. À titre de comparaison, le chiffre d’affaires du troisième trimestre de 2016 s’élevait à 411 millions de dollars. Selon Jeff Clarke, le PDG de Kodak, ce qui a impacté leur activité d’impression commerciale, c’est « le ralentissement général du marché de l’impression et la hausse des coûts de l’aluminium.» Selon lui, l’entreprise « prend des mesures immédiates pour réduire les coûts. »

David Bullwinkle, directeur financier de Kodak, a déclaré que la société prévoit de générer des liquidités au troisième trimestre 2017: « Nous prévoyons d’améliorer notre trésorerie en réduisant le fonds de roulement et en réduisant les coûts, notamment en concentrant les investissements sur les technologies les plus prometteuses.»

Comme l’écrit The Phoblographer, il est important de noter qu’Eastman Kodak n’est pas la même chose que Kodak Alaris. Eastman Kodak est plus orienté vers la cinématographie et la technique (ils produisent le smartphone Kodak Ektra), tandis que Kodak Alaris vise davantage les photographes et les films. Mais, les entreprises sont toujours liées, de sorte que les dernières décisions pourraient même affecter le retour tant attendu de l’Ektachrome de Kodak. Bien, nous ne pouvons pas en être sûr à 100%.

Kodak était sur le point de mourir, mais il a commencé lentement à revenir à la vie et à reconstruire son infrastructure. Maintenant, il semble qu’ils se battent à nouveau depuis qu’ils ont dû licencier 425 emplois pour réduire les coûts. Tout cela par un manque de vison à long terme. En effet, le premier appareil photo numérique fut inventé dans un laboratoire de l’usine de Kodak à Rochester en décembre 1975.

Il était composé d’une optique de caméra Super8, d’un enregistreur de cassettes, de 16 batteries, d’un nouveau capteur CCD et de divers composants électroniques. Ce premier appareil photoélectronique fut breveté en 1978, mais le service marketing et commercial de Kodak refusa de le mettre sur le marché de peur qu’il ne provoque l’arrêt de la vente de ses films. Si à cette époque Kodak avait compris le potentiel de cette invention, il ne serait pas dans cette situation précaire et nous aurions des boîtiers Kodak sur le marché, comme ceux de Canon ou Nikon.

[via Phoblographer, Democrat & Chronicle]

2 commentaires

Laisser un commentaire