La nouvelle mouture a7R III de Sony, est doté de nouvelles fonctionnalités, dont la plupart visent à améliorer la performance, l’ergonomie et l’autofocus, mais aussi une nouvelle fonction pour améliorer la qualité des photos appelée « Pixel Shift » dont peu de sites internet ont mentionné et testé.

Le « Pixel Shift » de l’a7R III

Les nouveaux boîtiers numériques offrent de plus en plus souvent ces modes de décalage de pixel – comme le Pentax K-1 – en déplaçant précisément le capteur par incréments d’un pixel, pour échantillonner chaque couleur à chaque position, surmontant ainsi les inconvénients du réseau de filtre de Bayer. Cela permet d’obtenir des images plus nettes avec moins de moiré, avec potentiellement moins de bruit grâce au multi-échantillonnage.

Ce mode utilise quatre images, lesquelles peuvent être assemblées et traitées en utilisant la nouvelle suite logicielle Imaging Edge pour produire une image ultra haute résolution, pour un total d’environ 169,6MP de données d’image.

Le site internet DPreview a testé ce mode du nouveau « mirrorless » de Sony et il offre un RAW afin que les utilisateurs puissent se faire leurs propres opinions. Toutefois le seul problème avec ce mode c’est que la scène ou le sujet doivent être immobile. Donc je crois que très peu de photographes l’utiliseront, car être en présence d’une scène parfaitement statique est rare.

En dépit de cette limitation, les gens intéressés à dématrisser et analyser un Raw obtenu avec la fonctionnalité « Pixel Shift » de l’a7R III, peuvent le télécharger en cliquant ici : RAW-pixel-shift (c’est un fichier zip de 52.3 Mo et l’extension est .ARW)

[via DPReview]
jupiter2000fonctionnalitémirrorlessPixel Shiftrawsony
La nouvelle mouture a7R III de Sony, est doté de nouvelles fonctionnalités, dont la plupart visent à améliorer la performance, l'ergonomie et l'autofocus, mais aussi une nouvelle fonction pour améliorer la qualité des photos appelée 'Pixel Shift' dont peu de sites internet ont mentionné et testé. Le 'Pixel Shift' de...