Francisco Hernandez : Découvrez son flux de travail de la conceptualisation à l’image finale

Francisco-Hernandez-portrait-2017

Le photographe Francisco Hernandez est reconnu comme étant un perfectionniste. Lorsqu’il réalise ses portraits, il passe par un long processus, allant de la conceptualisation à l’image finale. Si vous ne connaissez pas déjà Hernandez, c’est un portraitiste, reconnu pour son travail bien éclairé et parfaitement retouché.

Francisco Hernandez

Mais parfois, comme la plupart des photographes, il rencontre des difficultés qu’il ne maîtrise pas parfaitement. Par exemple, Hernandez a un peu de mal à maîtriser la lumière venant du soleil, il utilise alors différents systèmes d’éclairage, notamment le Flashpoint XPLOR 600 HSS TTL avec une une octabox pour adoucir la lumière sur son modèle ainsi qu’un réflecteur pour déboucher les ombres.

Hernandez débute toujours un projet en vérifiant l’emplacement où il fera ses photos, en utilisant Google Map. Lorsqu’il est satisfait, il passe à l’étape du post-traitement dans Lightroom, en supprimant quelques imperfections, mais sans exagérer. Pour ce faire, il utilise en outre la séparation des fréquences.

Cette technique consiste à isoler les basses fréquences dans un premier calque pour conserver les couleurs et les contrastes, et les hautes fréquences dans un second calque où se trouve la texture et les détails de son image. Il préserve ainsi la texture naturelle de la peau de son modèle.

Puis pour finaliser son portrait, il sous expose légèrement l’arrière-plan tout en éclairant parfaitement son modèle, pour produire un effet « dramatique ». Pour réaliser ce projet, il a utilisé l’appareil photo A7r II de Sony et l’optique FE 85mm f/1.4 GM. Voici le résultat :

portrait-2017

Pour découvrir le travail de Hernandez, vous pouvez consulter sa page Facebook, Instagram, ou 500px.

crédit photo : Francisco Hernandez

Un commentaire

Laisser un commentaire