Découvrez ce que vous pouvez faire avec le X1D : Le premier véritable hybride moyen format compact et léger

ming-thein-2017-hasselblad

Les gens qui suivent ce site sur la photo depuis quelques années, savent que je partage parfois des tutos écrits par Ming Thein; ce petit génie qui est diplômé en physique de l’université d’Oxford depuis l’âge de 16 ans. En plus d’être un être exceptionnel, il travaille pour Hasselblad et est consultant pour Zeiss.

Le X1D d’Hasselblad

Dernièrement, il a eu la chance de photographier pendant une semaine en Islande avec le kit de terrain Hasselblad X1D. Il nous explique :

J’étais un peu déchiré de ne pas pouvoirs apporter le H6D-100c, mais le temps incertain, les distances de marche, etc. ont atterri en faveur de la petite boîte étanche aux intempéries, et je suis plutôt content qu’ils l’aient fait – les conditions n’étaient pas exactement agréables, mais l’engin a survécu très bien. Si vous regardez de près (la vidéo), vous pourrez également voir l’une de mes optiques préférées. Le comportement de l’obturateur électronique (temps de lecture du capteur de 0,3s) est tel que vous obtenez un effet de flou de mouvement, même à des vitesses d’obturation élevées.

Pour les filtres de densité neutre sur des choses comme des chutes d’eau; vous verrez cela en postant les images en temps voulu. Il y aura également un ensemble complet d’images fixes avec des fichiers bruts (probablement une première pour moi) disponibles en tant qu’échantillons d’images via le site internet d’Hasselblad.

En attendant, profitez de la vidéo – et assurez-vous de la regarder en pleine résolution; on l’a filmé en 4K.

il y a aussi un nouveau firmware (v1.19) disponible pour le H6D et le X1D ; vous pouvez le télécharger ici. Pour le H6D, il ajoute la prise en charge de l’adaptateur CF, la gestion des dossiers, plus d’options de boutons personnalisés et quelques autres réglages. Pour le X1D, c’est une mise à jour assez importante, y compris l’utilisation de l’écran arrière comme un pavé tactile de sélection des collimateurs AF lors de l’utilisation du viseur électronique; options étendues de personnalisation de bouton; LV uniquement pour EVF et un ‘bokeh fixe.

Ce dernier permet à l’ouverture de l’objectif de s’ouvrir au-delà de la limite physique de l’objectif, ce qui signifie que l’ouverture circulaire est la seule limite permettant des cercles lisses à l’ouverture maximale. Cela fonctionne sur toutes les optiques et gagne aussi un (minuscule) peu de vitesse.

Voilà qui semble fort intéressant. Alors si vous désirez voir cette vidéo; la voici et comme Ming le mentionne, elle a été filmée en 4K :

 

crédit vidéo : Hasselblad

8 commentaires

  1. Petite question: c’est une pub pour un appareil photo ou un drone ?

    Plus sérieusement,moi aussi j’ai eu l’occasion de tester (pas gratuitement, mais en le louant pendant un journée) le nouveau joujou d’ Hasselblad.Pas en reportage mais en studio.

    Rien à redire sur le concept, l’ergonomie, la finition, la simplicité d’utilisation, c’est de la très belle mécanique, quasi parfaite, hormis la prise USB boitier qui, lorsque l’on veut shooter en étant connecté à un PC se déconnecte sans arrêt ( à ce niveau là, c’est de l’amateurisme,
    et çà vous gâche une séance de prises de vue !)
    Par contre, le viseur numérique dans un boitier pro, c’est vraiment pas possible, surtout lorsque vous travaillez dans des ambiances très sombres: les bancs sont très vite brulés, et les noirs sont débouchés à outrance.
    Quant aux images, c’est pas mal, mais …. à ce prix là, on aimerait bien un peu plus de piqué !
    J’allais oublier:
    la mise au point manuelle avec un viseur numérique: oublier la justement, même avec l’assistance numérique qui vous colore les zones soit disant nettes si elle les trouve, entre autre, dans des zones à faibles contrastes….
    Mais globalement, c’est un beau joujou !

    1. Pour ce qui est du piqué, nous n’avons pas tous les critères, car moi je déteste les images trop nettes, j’ai l’impression de regarder des images dans un jeu pour ordinateurs. Pour l’EVF, j’ai déjà testé ce type de viseur, avec un appareil de Sony, et je n’ai pas les problèmes que vous énumérez. Pour la mise au point manuelle, moi j’aime ça. Je peux la faire dans l’image où je veux et quand je veux. Certains appareils photo font la MAP si rapidement que nous n’avons pas le temps de composer notre image.
      Et pour terminer, pour ce qui est de la prise USB, je suis pas certain de comprendre votre problème, mais si la déconnexion vient du boîtier, c’est peut-être un problème du firmware. Il faut alors le mettre à joueur.

      1. Ben si vous voulez des images pas trop nettes, inutile d’investir dans ce genre de matériel. Mais professionnellement, il est important d’avoir un rendu « qui pique » sans avoir à passer par des solutions logiciels.
        En ce qui concerne la prise USB, le problème est physique. Je m’explique: lorsque vous travaillez en mode connecté, c’est à dire avec le boitier relié à l’ordinateur, il faut déja laisser la trappe de l’USB ouverte (risque d’arrachement de la charnière) et ensuite, lorsque l’on travaille à main levée, la prise USB bouge et se déconnecte de façon intempestive ! L’idéal serait une prise qui se verrouille comme sur mon bon vieux dos numérique Imacon.
        Pour l’EVF je maintiens ma position: pas suffisamment précis, je préfère la visée reflex.

        1. C’est un problème que vous devriez expliquer à Hasselblad. Pour le piqué; c’est un choix personnel. Je ne travaille pas pour cette entreprise et ne ne crois pas acheter un de leurs appareils moyen format. Je préfère le Pentax 645Z qui a un score de 101 selon DxOMark

          1. C’est quand même un peu délicat de choisir un APN sur la base de 4 mesures de capteur non?

            Ça représente au final très peu de ce qu’est un appareil.

  2. Bonjour
    J en profite ici pour vous féliciter pour ce site remarquable
    Toujours très enrichissant
    Concernant l’XD1 il possède de vrais arguments
    Par contre cela me choque de voir sur un boîtier à 10000 euros une visée evf aussi moyenne . Le mininum aurait été celle du Fuji gfx sans même parler de celle du Leica SL. Sans compter que pour reprendre la comparaison avec le moyen format Fuji leur viseur est amovible . Une sacrée possibilité en terme d évolution .

  3. Le materiel prend trop d’importance dans le « millieu »photographique quand on voit ou pentax se trouve face aux autres alors qu’ils offrent du bon matos ….ca doit meme decourager c’est souvent ceux qui fabriquent moins bien mais avec un bon plan marketing qui triomphent ….

    1. Je trouve les reflex Pentax très bons. D’ailleurs mon reflex est un Pentax. Mais personne ne semble être attiré par cette marque et c’est triste, car il fabrique d’excellents appareils photo.

Laisser un commentaire