Interstellar : Cet hommage nous emmène d’un trou noir au Big Bang

photo-univer-2017

Dans le film Intersllar en 2014, Christopher Nolan a réussi à créer le premier trou noir scientifiquement précis. Certaines sources affirment que ce n’est pas le cas, mais néanmoins je pense que le film et les effets spéciaux sont magnifiques. Ce film a inspiré le cinéaste Thomas Vanz pour créer un court-métrage intitulé INTRA, qui nous fait voyager d’un trou noir au Big Bang en seulement quatre minutes.

Inspiré par la « Théorie des trous blancs » et Interstellar, Thomas a créé cette vidéo immersive et abstraite en utilisant principalement des effets pratiques et des réactions chimiques. Et le résultat final est impressionnant.

espace
Comme l’explique Thomas, «I NTRA raconte l’histoire visuelle de cette théorie, un voyage du trou noir au trou blanc, un conte cosmique de la mort et de la naissance. » Il propose une vision de l’objet le plus extrême et le plus impressionnant l’univers :

Nous ne savons pas encore ce qu’il y a à l’intérieur d’un trou noir, nous savons que c’est une singularité, un point où toutes les règles de la physique s’effondrent. Une des possibilités est appelée « Théorie des trous blancs », une sorte de sortie du trou noir, un point où tout est né, y compris l’espace et le temps. Certains le comparent au Big Bang. « 

Quand il s’agit de créer INTRA, Thomas l’a fait en utilisant principalement des effets pratiques. Il a utilisé différents liquides et réactions chimiques et les a filmés au niveau micro. Dans la vidéo ci-dessous, vous pouvez voir quelques séquences BTS. Cela vous donnera une meilleure idée de ce à quoi ressemblait le processus.

espace
Thomas a collaboré avec plusieurs autres artistes: Nano Lab l’a aidé à créer et à diriger la partie « trou blanc » du film. Comme il l’explique, ils ont essayé d’atteindre le plus précisément possible de ce à quoi le Big Bang devrait ressembler en utilisant une réaction chimique. Le développeur hollandais Pim Schreurs a aidé à coder une simulation précise de ce à quoi ressemblerait la bulle gravitationnelle du trou noir. Quant à la musique, l’ami de Jonathan Fitas et Thomas, Julien Marchal, l’a aidé à composer et à enregistrer la mélodie du film.

Thomas explique que c’est l’une des pièces les plus ambitieuses et les plus complexes sur lesquelles il a travaillé. Je ne suis même pas très bon en science et je n’ai aucune idée de la précision de sa visualisation. Mais tout ce que je sais c’est que sa vision, ses compétences et ses efforts ont conduit à une vidéo immersive que j’ai regardée plusieurs fois.

Pour découvrir le travail de Thomas, vous pouvez visiter son site internet, Instagram, sa page Facebook, Vimeo et sa chaîne YouTube.

Laisser un commentaire