After The Dream : Créez des pièces d’art avec des morceaux d’ordures

phillippe-echaroux-2017

Les vidéoprojecteurs ne sont plus ce qu’ils étaient, grâce notamment aux lumières DELs. Ils sont maintenant plus petits et beaucoup moins coûteux. Par exemple le Deeplee DP500 offre 1800 Lumens de puissance. Sur Amazon il est vendu environ 78 €. Une fois installé, il est tout de suite opérationnel. Il peut lire nativement les vidéos ou les photos d’une carte SD ou d’une clef USB. Et ce n’est qu’un exemple, vous en avez plusieurs autres qui sont tout aussi petits et très peu onéreux. Grâce à ce type d’appareils, nous pouvons créer des pièces d’art uniques et d’une grande beauté.

Créer de l’art avec des ordures

Le photographe Philippe Echaroux a eu la très bonne idée de créer des pièces d’art, en projetant des portraits d’individus qu’il a rencontrés au hasard de ses déambulations, sur des morceaux d’ordures grâce notamment à un petit vidéoprojecteur. L’ensemble de la démarche bien qu’elle semble très simple, exige un minimum de préparation. Par exemple, vous devez prendre en photo des inconnus, ramasser des ordures, les assembler afin de créer une sorte d’écran et prendre en photo ces portraits « faits d’ordures ». Voici une vidéo nous montrant comment Echaroux créer « ses morceaux d’art » qu’il nomme : « Street Art 2.0 ».

Si vous avez la patience de faire toutes ces étapes, voici ce que vous obtiendrez :

After The Dream - Philippe Echaroux-13

After The Dream - Philippe Echaroux-11

After The Dream - Philippe Echaroux-10

After The Dream - Philippe Echaroux-9

After The Dream - Philippe Echaroux-8

After The Dream - Philippe Echaroux

After The Dream - Philippe Echaroux-14

Voici une vidéo que Philippe Echaroux a donné dans le cadre de TEDx Marseille :

Vous pouvez suivre le travail d’Echaroux en visitant sa page facebook ou son site internet.

crédit photo : Philippe Echaroux

Laisser un commentaire