Comment améliorer une photographie de paysage prise lorsque le temps était mauvais

tuto-islande-2018

Le temps est la qualité déterminante de tout paysage, et plus il est intéressant, plus vos photographies apparaîtront intéressantes. Il régit les deux caractéristiques les plus importantes d’un paysage – notamment l’éclairage et l’humeur. La météo peut certainement s’avérer plus difficile lorsque le temps est mauvais, et la tentation de partir en attendant une journée ensoleillée peut être forte.

Les paysages lorsque le temps est maussade

Que le ciel soit gris, qu’il pleuve ou que vous soyez enveloppé de brouillard, au lieu de considérer cela comme un problème, comptez-vous chanceux, car vous êtes en présence d’une scène potentiellement magnifique à prendre en photo.

Alors que l’idée d’un ciel gris évoque une certaine négativité, il est important de comprendre qu’elle évoque aussi une atmosphère spécifique qui peut bien fonctionner dans certaines situations. Par exemple, les lieux abandonnés, une plage sans touriste, ou les lieux qui exsudent le pathos, fonctionnent beaucoup plus efficacement lorsqu’ils sont photographiés sous un ciel gris.

La but est de faire correspondre l’emplacement avec la météo disponible lors de la prise de vue. Le ciel gris peut être quelque chose de plat, sans relief, à quelque chose de plus dramatique. Analysé positivement, chacun des scénarios offre des opportunités fabuleuses pour la photographie de paysage. D’un point de vue technique, photographier sous un ciel gris est relativement facile – avec une réduction du contraste, il sera considérablement plus facile de garder l’histogramme dans la plage tonale correspondante.

Mais il est toujours possible de magnifier une photo de paysage via un logiciel comme Lightroom, en corrigeant quelques imperfections ou en ajustant certains éléments se trouvant dans la photo. Dans ce tuto, le photographe Aliaume Chapelle, nous explique comment retoucher une photographie de paysage lorsque le temps était maussade. Ses explications sont claires et faciles à suivre.

Si vous avez aimé ce tuto, n’oublier pas de visiter sa chaîne Youtube. Elle est foisonnante d’excellentes vidéos sur la photographie de paysage.

crédit photo : Aliaume Chapelle

3 commentaires

    1. La photographie de paysage est un processus basé sur le tâtonnement. Cela commence dès la prise de vue avec des essais de compositions différentes pour se poursuivre en post-traitement où il existe de multiples possibilités de rendu pour une même image. Il n’y a pas de règles pour post-traiter une photo n’y même une manière toute faite vu que chaque photographe arrivera à un résultat différent.

  1. Cet article fait écho à l’un de mes articles récents qui traite de l’intérêt, entre autre, de faire de la photographie par temps maussade pour avoir des clichés qui sortent du lot.

    La retouche d’une photo de paysage peut se réaliser sur la base du ressenti que le photographe a vécu au moment de la prise de vue. Concrètement, le fait de choisir de bleuir les tons pour mieux transmettre la température froide hivernale ou accentuer la présence des nuages dans le ciel pour évoquer la force du vent sont des réflexions à avoir pour diriger nos choix de retouche.

    C’est la cohérence de l’ensemble, sujet de l’image avec le post-traitement associé lors du développement RAW, qui transmet l’émotion en la faisant naître et ressentir chez le spectateur.

    Vincent (https://initiation-photo.com)