Le minimalisme : Peu c’est mieux !

Vous est-il déjà arrivé d’être en panne d’inspiration, de ne plus savoir quoi et comment photographier ? De vouloir faire quelque chose de différent mais ne pas avoir d’idée originale ? Cette panne d’inspiration peur arriver à tous les photographes. même les meilleurs !  Pourtant il existe un genre en photographie qui est rarement exploité car pour certains cela semble sans intérêt, ou bien les gens ne savent pas par ou commencer; je parle ici du minimalisme !

C’est quoi exactement

Ce type de photos est beaucoup plus difficile à réaliser que ce que les gens peuvent croire. Il faut avoir un sens très développé pour l’esthétisme avant de produire des oeuvres minimalistes intéressantes. En cas de panne d’inspiration, ce style peut s’avérer une voie à explorer car tout ce qui se trouve autour de nous peut être un sujet potentiellement valable pour ce type d’image. Une simple fleur perdue au beau milieu d’un champs, un bateau seul sur un lac sans vague, ou mieux; votre ombre sur un mur, tous ces sujets ont le potentiel pour faire de bonnes photos minimalistes.

Le but ultime étant de chercher à réaliser une image à la fois simple, belle dont l’aspect général sera un sentiment d’équilibre parfait entre un « vide plein » que vous aurez comme tâche de parfaitement composer. En fait le minimalisme va à contre-sens de ce que plusieurs photographes recherchent, c’est-à-dire, réaliser une oeuvre à la fois belle esthétiquement mais dépouillée de tout artifice.

Un fond uniforme va très bien avec ce style photographique. Celui-ci peut être avec ou sans ligne, avec ou sans couleur dominante afin de ne pas nuire à sa lecture. Si dans votre cliché il s’y trouve des lignes, elles doivent être par exemple parallèles les unes par rapport aux autres. Le sujet doit avoir le plus possible des formes épurées.  Un sujet isolé qui semble seul, abandonné peut faire d’excellentes images minimalistes. En fait plus votre image sera simplifiée, sobre, sans artifice et plus elle correspondra aux règles de ce style bien particulier. Pour que tout cela ait une valeur artistique, il faut avoir un grand talent et savoir composer une image avec une grande rigueur.

Votre sujet sera préférablement placé sur un point fort de l’image, en respectant la règles des tiers. Ce « point d’accroche » visuel rendra votre composition plus forte. Votre sujet doit devenir le centre d’intérêt de votre photo, comme si plus rien d’autre n’existait à l’exception de celui-ci. Les couleurs dans une image minimaliste sont très importantes, car favorise un effet qui sera de simplifier le plus possible l’ensemble; votre but ultime est de « faire simple ». Plus votre cliché sera simple, plus votre image finale correspondra aux critères de base minimaliste.

Pour faire une petite farce, cherchez à produire une image « ennuyante » mais dont tous les éléments qui la constitue seront en parfait accord avec l’ensemble. Simplification et harmonie; sont les maître-mots de ce genre bien particulier.

Son origine

Le style minimaliste est un genre en photographie qui est apparu  avec l’art contemporain au 20ième siècle, surtout vers la fin des années 1950 aux USA, en réaction aux extravagances  picturales de l’expressionnisme abstrait qui vu naître le Pop Art dont son apogée se concrétisera avec la venu sur la scène médiatique de l’artiste Andy Warhol vers la fin des années 1960. Cependant l’origine exacte en photographie de l’apparition du minimalisme demeure floue.

Des exemples

Afin de vous inspirez, voici quelque exemples.
Image

Image

Image

Conclusion

A vos caméras maintenant et demeurez à l’affût d’un scène à l’apparence banale qui pourrait se transformer en petit chef-d’oeuvre minimaliste. Essayez, vous verrez que ce style en apparence ennuyant est en fait un excellent exercice pour faire travailler votre imagination et développer son oeil de photographe. Le Blog Photo espère que cet article vous inspirera.