Votre lentille est excellente !

Comme dit le proverbe; les lentilles de qualité sont beaucoup plus importantes que l’appareil photo quand il s’agit d’investir en photographie. Dans un premier temps, vos objectifs dureront plus longtemps que votre boîtier; leur valeur de revente se conserve plus longtemps et ils ne seront pas obsolètes dans 3 ou 5 ans. Mais si vous êtes un débutant en photographie, vous allez probablement acheter un appareil d’entrée de gamme qui sera livré avec un objectif de qualité moyenne, même merdique diront certains. Est-ce bien le cas ?

Avez-vous vraiment besoin d’une lentille de qualité supérieure pour prendre de bonnes photos ? Devez-vous dépenser des milliers de dollars pour des lentilles haut de gamme ? Voyons cela:

C’est sans surprise que les gens qui utilisaient autrefois les objectif du kit du fabricant d’appareils photo se retrouvaient avec des images de piètre qualité. Ces photos avait plusieurs défauts,  comme un  manque de netteté, des aberrations chromatiques très présentes, sans oublier une qualité de construction médiocre et un autofocus lent et bruyant. Toutefois, ces temps sont révolus et l’objectif venant en kit de base a évolué en qualité.

La qualité optique

Tout d’abord, la netteté de toutes les lentilles modernes est tout simplement excellente. Même avec des capteurs APS-C de 24 Mpixels; ces petites lentilles seront très compétitives et permettront d’avoir de bonnes images malgré ce que certains détracteurs peuvent dire. Non bien sûr, nous ne pouvons pas les comparer à des lentilles de série ART comme celles produites par Sigma par exemple, mais pour un morceau de verre coûtant seulement entre150 et 200$, elles fonctionneront admirablement bien.

La plupart des lentilles vendu en kit incluent des éléments asphériques pour réduire les aberrations chromatiques et la quasi-totalité d’entre elles viennent avec un système de réduction des vibrations, permettant à quiconque de « shooter » à 1/20 seconde, même à 1/10e de seconde avec les mains et le bras bien positionnées.

De plus, la plage focale grand-angle incluse avec ces objectifs est extrêmement utile. Un objectif 18-55mm peut vraiment être utilisé comme un grand angle. Cette longueur focale est assez large pour la plupart des utilisations, y compris la photographie de paysages. À moins que vous ne  photographiez autre chose, ces objectifs feront un bon travail et produiront de bonnes photos.

En fait, comme une excellente netteté est l’un des facteurs clés de l’objectif du kit moderne, il peut vous être d’une grande utilité, surtout pour un débutant; il peut même être utilisé comme un mini-téléobjectif à la rigueur, mais avec une puissance limitée. 

Une autre aspect à considérer est la distance minimale de mise au point de ces lentilles qui est souvent étonnante. Ce ne sont pas des lentilles macro, mais une distance de mise au point minimale de 25 centimètres pourra satisfaire plusieurs utilisateurs qui désirent s’initier à la proxy photographie. En ajoutant un filtre « close up » et vous voilà muni d’un objectif macro qui fera d’excellentes photos et ce, à peu de frais.

Le poids

Un des défauts des objectifs « pros’ est leur poids, les débutants ne savent pas qu’un objectif haut de gamme peut être très lourd, alors que l’objectif du kit sera souvent plus léger. C’est vrai que ce poids supplémentaire provient de la qualité des lentilles utilisées pour la conception de l’objectif, mais pour un débutant, ce poids supplémentaire peut s’avérer gênant.

L’objectif du kit d’aujourd’hui a évolué, mais même si ses améliorations sont impressionnantes, l’objectif du kit a encore quelques défauts. Pour commencer, la qualité de construction n’est évidemment pas la meilleure. La lentille entière est faite de plastique optique. Même la monture est souvent en plastique, mais pour 150 $ il ne faut pas s’attendre à du « tout métal ». De plus cette particularité n’est pas si mauvaise, car au final vous vous retrouvez avec un objectif de bonne qualité, qui sera plus léger à transporter.

Ce n’est pas tout, l’ouverture de ces lentilles est souvent plus que décente. Une ouverture maximale de f/3.5-5.6 n’est pas si mauvaise. Si vous photographiez des paysages ou des pièces architecturales, cela ne devrait pas poser de problème.

Conclusion

Mais comme nous l’avons mentionné dan ce blog, ne vous attendez pas à obtenir des bokehs lisses et  soyeux avec ces objectifs, il y a des limites quand même. Investir dans un bon 50mm f/1.8 est probablement l’un des meilleurs investissements qu’un photographie peut faire, surtout si vous faites du portrait. Il pourra servir en d’autres circonstances et vous aurez un objectif de qualité quand vous voudrez aller un peu plus loin et obtenir de meilleures images. Mais rien ne presse, laissez-vous le temps de bien maîtriser votre appareil photo avant de faire ce bond qualitatif, car n’oublions pas que les prix ne sont pas les mêmes. Un bon 50mm f/1.8 peut coûter facilement entre 700 et 1500$. Au final, c’est à vous de décider.